Membres honoraires

Monsieur Gérald C. Boudreau

<< Retour à Membres honoraires

Membre honoraire 2010-2011

Nouvelle-Écosse, M. Gérald C. Boudreau a terminé ses études supérieures avec
l’obtention d’un doctorat en théologie à l’Université de Montréal après avoir fréquenté également l’Université Saint-Paul, l’Université Laval et l’Université Sainte-Anne.

C’est à l’Université Sainte-Anne d’ailleurs qu’il a fait une fructueuse carrière professionnelle où il a assumé différentes responsabilités : professeur de sociologie et directeur des résidences, secrétaire général et registraire, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche et, enfin, directeur du Centre acadien.

Sa participation aux activités d’un grand nombre d’organismes et d’institutions francophones depuis près de 40 ans a démontré un dévouement sans pareil. Ce désir profond de contribuer au développement de la francophonie dans sa communauté et au Canada demeure chez lui toujours aussi vif.

Depuis 2007, M. Boudreau copréside le Conseil consultatif pour l’inscription de Grand-Pré sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est également vice-président de la Société Promotion Grand-Pré et président du comité d’examen régional du programme Nouveaux Horizons pour les aînés de Ressources humaines et Développement des compétences Canada.

M. Boudreau a apporté une contribution majeure à l’ACELF. Au total, il y aura consacré 19 années d’activités bénévoles d’abord à titre d’administrateur, puis de vice-président pour la région de l’Atlantique, en plus de siéger au comité de rédaction de la revue Éducation et francophonie. De 2000 à 2008, il a présidé l’ACELF pendant quatre mandats consécutifs. C’est d’ailleurs sous sa présidence que l’association a développé sa vision en construction identitaire, un domaine d’activité où elle exerce un leadership.

Enfin, parmi les organismes où il a été actif, mentionnons les plus récents dont il a assumé la présidence ou la vice-présidence : la Société Maison acadienne, la Société nationale de l’Acadie, la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse, la Société de presse acadienne, le comité des conférences du Congrès mondial acadien 2004 et la Fédération des parents acadiens de la NouvelleÉcosse.

Des distinctions honorifiques ont reconnu son apport au développement des communautés francophones. Le gouvernement du Québec l’a reçu membre de l’Ordre des francophones d’Amérique en 2002. Le Conseil de la vie française en Amérique l’a nommé Grand Artisan. Enfin, il a reçu le grade de chevalier de l’Ordre des palmes académiques de la France.