Membres honoraires

Monsieur Antoine A. Fréchette

<< Retour à Membres honoraires

Membre honoraire 2013-2014

Antoine Fréchette a étudié en français dès le primaire, ce qui allait à l’encontre de la législation scolaire de l’époque. Il a obtenu un baccalauréat du Collège de Saint-Boniface.

En 1960, il devient secrétaire-trésorier de la Division scolaire de Saint-Boniface. À l’intérieur de cette organisation, il participe activement à la mise en œuvre de programmes en français et à la création de plusieurs écoles francophones.

Pendant trois ans, à partir de 1974, Antoine Fréchette est membre de la première équipe chargée d’instaurer le Bureau de l’éducation française au sein du ministère de l’Éducation du Manitoba. Son travail consiste à trouver des leviers financiers et à négocier avec les divisions scolaires anglophones pour l’expansion de programmes en français dans leurs écoles.

Par la suite, il occupe pendant huit ans la présidence de la Commission des finances pour les écoles publiques du Manitoba, sous l’autorité du ministre de l’Éducation de la province. Il quitte ces fonctions en 1990, au moment de prendre sa retraite.

À la suite d’un jugement de la Cour suprême du Canada et de l’adoption d’une nouvelle loi provinciale, les francophones obtiennent la gestion de leurs écoles en 1993. Dans cette foulée, en 1994, M. Fréchette se voit confier le mandat de mettre sur pied la Division scolaire franco-manitobaine, le premier conseil scolaire entièrement francophone, qui regroupe tous les élèves ayant droit à l’éducation de langue française d’une quinzaine d’écoles urbaines et rurales du Manitoba. Il exerce ce mandat sur une base intérimaire pendant huit mois, jusqu’à l’embauche d’une direction générale à temps plein. Durant cette période, Antoine Fréchette mène des négociations délicates avec les divisions scolaires anglophones en ce qui concerne le transfert des élèves, de même que le partage et le transfert du matériel et des bâtiments.

En 2000, le ministre de l’Éducation du Manitoba le nomme président du Board of Reference, une commission chargée d’entendre et de juger les causes des parents relativement au transfert de leurs propriétés d’une division scolaire à l’autre. Il assumera cette responsabilité jusqu’en 2012.