Membres honoraires

Madame Andrée Fougère Thoms

<< Retour à Membres honoraires

Membre honoraire 2014-2015

Née à Montréal de parents acadiens du Nouveau-Brunswick, Andrée Fougère Thoms a grandi en Gaspésie. Lorsque ses parents déménagent à Halifax, elle poursuit ses études au Collège Notre-Dame d’Acadie à Moncton. Ensuite, elle entreprend des études en sciences au Collège Saint-Joseph de Moncton. En 1962, elle fait partie de la première classe finissante du baccalauréat ès arts de l’Université de Moncton. Par la suite, elle poursuit des études supérieures en lettres à l’Université de Montréal (Québec) et en pédagogie à l’Université Dalhousie (Nouvelle-Écosse).

Des raisons familiales amènent Mme Fougère Thoms à s’établir à St. John’s à Terre-Neuve-et-Labrador, en 1965, où elle obtient un poste de conférencière invitée au département de français de l’Université Memorial. Attachée à sa langue maternelle et à ses racines acadiennes, elle est déterminée à s’intégrer dès son arrivée à la société terre-neuvienne, à soutenir les aspirations politiques provinciales de son époux anglophone, tout en vivant le plus possible en français.

Passionnée par l’enseignement du français langue seconde et par la promotion de la culture francophone dans un milieu majoritairement anglophone, elle enseigne à l’université et entreprend en parallèle des projets visant à établir des programmes de français parlé dans les écoles de St. John’s. Au cours des années 1980, elle enseigne le français aux fonctionnaires fédéraux et provinciaux ainsi qu’au personnel d’entreprises nationales et internationales établies à Terre-Neuve. En 1993, l’Université de Moncton lui décerne un diplôme en droit. Après son admission au barreau de Terre-Neuve, elle retourne à l’enseignement du français comme professeure agrégée jusqu’en 2003.

Elle s’implique dans les organismes francophones pour avoir l’occasion de côtoyer des francophones et de former une petite communauté francophone à St. John’s. Elle a siégé aux conseils d’administration de l’Association communautaire francophone de St-Jean, dont elle a été présidente pendant dix ans et de la Fédération des francophones de Terre-Neuve-et-Labrador. Elle a siégé au comité pour l’établissement d’un centre scolaire et communautaire à St-Jean et au Conseil scolaire francophone provincial de Terre-Neuve-et-Labrador. Elle a œuvré au sein de l’ACELF pendant 19 ans, de 1989 à 2008, comme membre du conseil d’administration et du conseil des gouverneurs. Durant cette période, elle a été vice-présidente pour l’Atlantique pendant trois ans.

Mme Andrée Fougère Thoms a reçu, en 1999, le prix Roger-Champagne qui lui a été remis pour sa contribution au développement du fait français à Terre-Neuve-et-Labrador.