Membres honoraires

Madame Cécile Rouleau

<< Retour à Membres honoraires

Membre honoraire 1992-1993

Née à Québec et instruite dans la tradition chrétienne chez les dames de la Congrégation, diplômée de l'Université Laval dans les disciplines d'enseignement, sa contribution au monde de l'enseignement et au monde de l'éducation a été extrêmement bénéfique.

En effet, Mme Rouleau, dès le début de sa carrière, était préoccupée à l'époque par les programmes scolaires de plusieurs niveaux d'étude. Lorsqu'elle oeuvra durant une vingtaine d'années au Département de l'instruction publique où elle fut la première femme à occuper un poste de cadre, et à titre d'enseignante à la Commission des écoles catholiques de Québec, elle fonda et dirigea des revues pédagogiques telles La montée, L'enseignement primaire et L'instruction publique.

Attirée par l'esprit de la sociale démocratie qu'inspiraient les idées du père Georges-Henri Lévesque du début des années 1940, Mme Rouleau s'inscrivit à ses cours et fut parmi les premiers diplômés de l'École des sciences sociales de l'Université Laval en 1943. Il faut noter également que Mme Rouleau fut présidente fondatrice du Syndicat professionnel des institutrices de la cité de Québec et également fondatrice et secrétaire de la Fédération des instituteurs et institutrices des cités et villes de la province de Québec. Cette dernière est devenue par la suite la Corporation des instituteurs et institutrices catholiques du Québec et puis la Centrale de l'enseignement du Québec.

Durant ses années passées à la Direction des revues pédagogiques, elle a été non seulement une éditrice chevronnée, mais aussi une auteure prolifique puisque la liste de ses ouvrages et articles compte maintenant quelque 470 titres. Mme Rouleau est la cofondatrice de l'Association canadienne d'éducation de langue française et y oeuvra à titre de secrétaire générale durant plus de 20 ans.

Les personnes qui l'ont cotoyée pourront dire d'elle qu'elle fut une source constante de courage et d'inspiration pour tous ceux et celles dont le coeur a été touché par les qualités qui l'ont toujours caractérisée : sa droiture, sa vision, son leadership, son efficacité, son aisance et sa chaleur avec lesquelles elle a su s'acquitter des nombreuses responsabilités qui lui étaient imparties.

Ses échanges avec les personnalités du monde de l'édition, de l'éducation, de la religion, de la psychologie et même de la politique l'amenèrent à intervenir fréquemment dans les congrès, les rencontres interprovinciales et les conférences internationales. Dans cette foulée, elle a livré à deux reprises des allocutions à la Conférence internationale d'éducation à Genève où elle était la déléguée du Canada à titre de représentante de l'ACELF.

Parmi les distinctions qui lui ont été décernées au cours de sa carrière, mentionnons entres autres celles-ci :

  • 1937 - Décoration spéciale du Roi Georges VI
  • 1945 - Dame commandeur de l'Ordre du mérite scolaire de la province de Québec
  • 1950 - Dame chevalier de la Société du bon parler français
  • 1967 - Dame officier de la fidélité française décernée par le Conseil de la vie française en Amérique
  • 1970 - Doctorat honorifique en sciences de l'éducation de l'Université de Moncton
  • 1979 - Dame officier de la Compagnie des Cent-Associés francophones
  • 1987 - Dame officier de l'Ordre national du Québec.

Cécile Rouleau est décédée le 3 janvier 1999 à Québec.