Membres honoraires

Madame Donata Thériault

<< Retour à Membres honoraires

Membre honoraire 1998-1999

Madame Donata Thériault est originaire d'Edmundston au Nouveau-Brunswick. Après avoir obtenu son brevet d'enseignement en 1959 à Fredericton, elle poursuit ses études à Moncton. Elle obtient successivement un Baccalauréat ès arts et un Baccalauréat en éducation. En 1977, l'Université de Moncton lui décerne une Maîtrise ès arts en éducation pour sa thèse intitulée Attitudes des élèves de l'élémentaire face aux sciences humaines.

Madame Thériault est une passionnée de l'éducation; elle y a oeuvré pendant près de quarante ans à différents niveaux. De 1959 à 1989, elle fut tour à tour enseignante de 1re à 12e année, directrice d'école, conseillère pédagogique et professeure invitée à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université de Moncton.

À partir de 1979, elle a assumé, au sein du ministère de l'Éducation du Nouveau-Brunswick, les fonctions de conseillère en sciences humaines, directrice des services provinciaux de mesure et d'évaluation et directrice des services pédagogiques. Mme Thériault prend sa retraite en septembre 1997.

En plus de ses occupations professionnelles, elle s'engage dans plusieurs associations et comités :

  • Association des enseignants francophones du Nouveau-Brunswick,
  • Conseil pédagogique pour l'enseignement élémentaire - région A,
  • Association des directeurs d'écoles francophones du Nouveau-Brunswick,
  • Comité aviseur du Ministre pour la formation des maîtres,
  • Conseil pédagogique des bibliothécaires,
  • Comité provincial des sciences humaines à l'élémentaire,
  • Présidente du comité interprovincial chargé de la publication du manuel et du guide pédagogique Les Maritimes : trois provinces à découvrir,
  • Membre du conseil d'administration pancanadien de l'Échange pour les études canadiennes,
  • Comité des directions des programmes d'études et du conseil d'administration de la Fondation d'éducation des provinces de l'Atlantique,
  • Membre du conseil d'administration de l'ACELF et de la Table nationale d'éducation de langue française.

Elle a aussi contribué à deux stages d'enseignement dans des pays en voie de développement, dont un en Haïti organisé par l'Association canadienne des Nations Unies; l'autre, au Mali, dans le cadre du projet Outre-Mer de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants. Pendant trois ans, elle contribue à la préparation de stages d'études en sciences humaines destinés aux enseignants acadiens à l'Université de Poitiers en France.

L'ACELF lui rend hommage pour sa très grande contribution au développement du système scolaire francophone du Nouveau-Brunswick et pour son engagement profond envers l'éducation.