Membres honoraires

Monsieur Jacques Lamarche

<< Retour à Membres honoraires

Membre honoraire 1997-1998

Diplômé de l'Université de Montréal, M. Jacques Lamarche détient un baccalauréat ès arts et une licence en théologie. En 1964, il obtient une licence ès lettres bibliques à l'Université Grégorienne de Rome. Puis, il poursuit des études bibliques et archéologiques à l'École biblique et archéologique française à Jérusalem. De 1962 à 1965, il a étudié les langues à Jérusalem, à Munich, à Vienne, à Londres en langue hébraïque, en allemand et en anglais. En 1974, il retourne à l'Université de Montréal pour des études en andragogie.

De 1960 à 1971, à l'Archevêché de Montréal, il est le secrétaire particulier du cardinal-archevêque, puis directeur du Centre biblique de Montréal et, enfin, directeur du Service de formation permanente de l'Office du clergé. Il oeuvre à l'Université de Montréal de 1965 à 1976 à la faculté d'éducation comme professeur, adjoint au doyen et membre de la Sous-commission de la formation des maîtres. Il fut aussi professeur et membre du Conseil de la faculté de théologie.

De 1976 à 1981, M. Lamarche est à l'emploi du Conseil supérieur de l'éducation. Il entre au ministère de l'Éducation en 1981 comme adjoint au sous-ministre adjoint à la Planification. Il occupe successivement le poste de chef du Service des plans de développement, de coordonnateur ministériel à la formation des maîtres et directeur général des Politiques et des plans. De 1985 à 1994, il est le secrétaire général du ministère. Puis il assume les fonctions de directeur général de la Formation et des qualifications du personnel scolaire. Il prend une retraite très méritée en 1996.

Il poursuit parallèlement à ses activités professionnelles des activités dans des organismes liés à l'éducation. Il fut membre de la Commission de terminologie de l'Éducation, membre du conseil d'administration du Collège Mérici et membre du Conseil des universités. À l'ACELF, il est le représentant du ministère de l'Éducation du Québec de 1989 à 1992 et membre du comité de direction de la revue Éducation et francophonie. Il est actuellement membre de la Commission de la Place Royale.