Membres honoraires

Monsieur Léo Robert

<< Retour à Membres honoraires

Membre honoraire 2005-2006

Détenteur d’un baccalauréat ès arts et d’une maîtrise en éducation, M. Léo Robert est spécialisé en administration scolaire et a acquis une vaste expérience en gestion scolaire de la maternelle au secondaire. Après avoir voué plus de 30 ans à l’éducation en langue française comme enseignant et directeur d’école, il a assumé la direction générale de la Division scolaire franco-manitobaine (DSFM) jusqu’au moment de sa retraite.

Sa carrière en enseignement a débuté à l’école élémentaire de Sainte-Agathe, en 1967, et s’est poursuivie jusqu’en 1972. M. Robert s’est ensuite joint à l’équipe d’enseignantes et d’enseignants de l’école Précieux-Sang, où il a travaillé de 1973 à 1985. En 1985, il est retourné à l’école élémentaire de Sainte-Agathe pour assumer la responsabilité de directeur de l’établissement jusqu’en 1988. Par la suite, il a successivement occupé un poste de directeur dans deux autres établissements du Manitoba entre 1988 et 1997: l’école Lagimodière et le collège Louis-Riel.

Enfin, il a assumé la direction générale de la Division scolaire franco-manitobaine à partir de 1997 jusqu’en 2003. Les compétences remarquables de M. Robert comme gestionnaire ont grandement inspiré une nouvelle génération de chefs de file en éducation. De 2004 à 2005, il a occupé le poste de directeur du service de la pastorale à l’Hôpital général de Saint-Boniface.

Étant pleinement engagé dans la communauté franco-manitobaine, il a joint le conseil d’administration de la Société franco-manitobaine en 1981, dont il a été le président de 1982 à 1984, puis président sortant jusqu’en 1985. En 1989, il a été le porte-parole du comité de planification provinciale visant la négociation d’une entente entre le gouvernement fédéral et la communauté francophone. De 2001 à 2003, il a siégé au Regroupement national des directions générales de l’éducation à titre de représentant de l’Ouest et du Nord. Membre fondateur de l’Association des directeurs et des directrices des écoles franco-manitobaines, il a occupé la présidence de cet organisme de 1988 à 1990 et de 1994 à 1996, dont deux années à titre de président sortant, soit en 1991 et en 1997.

Lorsque l’Association canadienne d’éducation de langue française a initié son programme de Stages en enseignement dans les communautés francophones en2000, la Division scolaire franco-manitobaine a été parmi les premiers partenaires, avec l’Université Laval, à développer un lieu d’accueil au Manitoba. À titre de directeur général de la DSFM, M. Léo Robert a su mobiliser l’engagement de son personnel et susciter l’enthousiasme parmi le personnel des écoles de sa division scolaire de façon à établir une structure d’accueil de qualité.