Membres honoraires

Monsieur Paul Ruest

<< Retour à Membres honoraires

Membre honoraire 2009-2010

Franco-Manitobain, M. Paul Ruest est un chef de file dans le domaine de l’éducation depuis plus de trente ans. Au cours de sa carrière, il a été enseignant, directeur d’école et directeur général de commission scolaire. Son travail et son leadership ont contribué à la création d’écoles francophones ainsi que d’écoles d’immersion française. Des groupes font régulièrement appel à son expertise en administration scolaire pour participer à des commissions d’étude ou pour être conférencier à des congrès provinciaux ou nationaux. Ses publications touchent surtout les thèmes de la gestion scolaire et de l’éducation en milieu linguistique minoritaire. Siégeant à plusieurs comités de rédaction de revues en éducation, il est membre du comité de rédaction de la revue Éducation et francophonie de l’ACELF depuis 1990 et en a été le président pendant près de dix ans.

De 1981 à 2003, M. Ruest a été recteur du Collège universitaire de Saint-Boniface qui, sous sa direction, a connu une croissance remarquable à plusieurs points de vue. Il a joué un rôle central dans la fondation du Regroupement des universités de la francophonie hors Québec et du Réseau des cégeps et collèges francophones du Canada. Il a siégé au conseil d’administration de l’Agence universitaire francophone et a participé à des missions en Côte d’Ivoire et au Vietnam. Il dirige actuellement son cabinet de consultation, PJR Action.

Sur le plan de l’action communautaire, Paul Ruest s’est intéressé en priorité aux soins de santé. Rappelons que le ministre de la Santé l’a nommé, en 1997, premier vice-président de l'Office des hôpitaux de Winnipeg. Par ailleurs, il a agi aussi comme conseiller du premier ministre du Manitoba quant aux politiques de services en français. Il siège au bureau des gouverneurs de la Société royale de géographie du Canada.

Plusieurs distinctions honorifiques lui ont été décernées. Ainsi, le Gouverneur général du Canada lui a remis la médaille du 125e anniversaire du pays pour son apport exceptionnel au domaine de l’éducation. Le président de la République française l’a décoré de la médaille d’or de la Renaissance française pour sa contribution au rayonnement de la culture et de la langue françaises. Il a été reçu chevalier de l’Ordre des palmes académiques de France et, enfin, a été admis à l’Ordre du Conseil de la vie française en Amérique.