Membres honoraires

Monsieur Raymond Daigle

<< Retour à Membres honoraires

Membre honoraire 2006-2007

Originaire d’Edmundston au Nouveau-Brunswick, M. Raymond Daigle a amorcé sa carrière à l’école secondaire Cité-des-Jeunes-A.-M.-Sormany comme enseignant. Par la suite, il est entré au service du ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick à titre de conseiller en sciences humaines. En 1979, il a pris en charge le dossier de la francophonie pour le sous-ministre de la Culture du Nouveau-Brunswick. Après avoir assuré la Direction des relations culturelles et de la coopération puis la Direction des programmes d’études au ministère de l’Éducation, il a assumé les responsabilités de sous-ministre adjoint au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Formation et au ministère de l’Éducation jusqu’en 1997. Enfin, il a accédé au poste de sous-ministre de l’Éducation en 1997 et a gardé cette fonction jusqu’au moment de sa retraite en 2002.

M. Daigle a aussi été membre de plusieurs délégations canadiennes à diverses conférences internationales et commissions mixtes en France, en Belgique, en Grande-Bretagne et en Afrique. Notamment, il a été délégué à la conférence sur l’impact de la technologie sur l’éducation et la formation de l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) en Suisse, membre du conseil d’administration du Centre sur la recherche et l’innovation en éducation de l’OCDE à titre de représentant du Canada, délégué de la Commission canadienne pour l’UNESCO à la Conférence triangulaire de l’Organisation des Nations Unies à Genève et à Paris. Enfin, il a été le représentant du Canada–Nouveau-Brunswick au conseil d’administration de l’Agence de coopération culturelle et technique.

M. Daigle a participé activement à la mission de l’Association canadienne d’éducation de langue française de 1975 à 1977 en tant que membre du conseil d’administration et vice-président pour la région de l’Atlantique. Quelques années plus tard, il a réintégré le conseil d’administration de l’ACELF, cette fois-ci à titre de représentant désigné du ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick.

Toujours actif, M. Daigle a effectué divers mandats à la demande d’instances en éducation. Depuis 2004, il est le vice-président du Centre canadien de leadership en évaluation et est membre du conseil d’administration du Théâtre populaire d’Acadie. Enfin, il siège au comité directeur créé par la Fédération nationale des conseils scolaires francophones à la suite du Sommet des intervenantes et des intervenants en éducation.