IMG_0929On se souviendra de ce 70e congrés comme d’un événement riche à plusieurs niveaux! Les quelque 500 congressistes ont eu droit à des moments émouvants, inspirants et porteurs d’espoir. Les discussions ont été franches et les rencontres des plus profitables. L’atelier grand groupe du vendredi a permis de réfléchir sur l’insécurité linguistique notamment (ou plutôt la confiance linguistique). Plusieurs autres dossiers ont retenu l’attention, dont l’identité numérique francophone ou l’espace francophone et les moyens de l’élargir, la francisation, etc.

La délégation Leadership jeunesse a également participé activement aux discussions. Le groupe de jeunes était d’ailleurs responsable de l’animation des activités du vendredi matin et du samedi avant-midi.

Plus tôt, jeudi soir, nous avons procédé au lancement de trois ressources francophones :

Le talentueux Roger Dallaire a ensuite animé la soirée, racontant son périple jusqu’à la Baie d’Hudson, réalisé en 2015. En accomplissant ce défi, il a vraiment réalisé un rêve.

 

IMG_2921

 

Célébrations et hommages

Pour ce 70e anniversaire de l’ACELF, nous avons aussi marqué le coup en soulignant l’apport à la francophonie de la Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF), qui a été désigné membre honoraire spécial. Également membres honoraires cette année : Henri Lemire (Alberta), Jeanne Beaudoin (Yukon) ainsi que Suzette Montreuil (Territoires du Nord-Ouest). Nous en avons aussi profité pour souligner la contribution d’employées remarquables : France Baril (20 ans) et Lucie Grégoire (25 ans).

IMG_3022

Anne Vinet-Roy, présidente de l’ACELF, et Sue Duguay, vice-présidente de la FJCF

IMG_2994

Jeanne Beaudoin et Anne Vinet-Roy

IMG_3002

Henri Lemire et Anne Vinet-Roy

 

Nouveau prix Passeur culturel

Cette année également, l’ACELF a remis son nouveau prix Passeur culturel. Par ce prix, l’ACELF souligne le travail d’une intervenante ou d’un intervenant dont l’action auprès des jeunes les amène à faire des choix éclairés qui contribueront à l’affirmation de leur identité francophone. La récipiendaire 2017 est Mme Chantal Desgagné, conseillère en pédagogie culturelle et construction identitaire au Conseil scolaire FrancoSud de l’Alberta. Mme Desgagné aide le personnel scolaire à mettre sur pied des projets de toutes sortes pour faire vivre aux élèves leur identité francophone à l’école et en dehors du milieu scolaire. Très engagée dans sa communauté, elle a su créer des partenariats entre les organismes communautaires et le conseil scolaire. « Chantal est une pédagogue remarquable qui fait vibrer la culture francophone par l’émotion et son action s’arrime tout à fait à la définition de passeur culturel », a noté M. Daniel Therrien, directeur général du Conseil scolaire FrancoSud et président de ce 70e congrès.

 

IMG_3080

Daniel Therrien, directeur général du Conseil scolaire FrancoSud, Anne Vinet-Roy, présidente de l’ACELF, Chantal Desgagné, lauréate du prix Passeur culturel de l’ACELF, et Richard Lacombe, directeur général de l’ACELF

 

Nous sommes heureux et fiers de la réalisation de ce grand rassemblement sur l’éducation francophone au Canada.

Plusieurs autres photos sur la page Facebook de l’ACELF >>


QD3618_Acelf_Construction_Identitaire_final_seul-couleurL’année 2017 marque le 70e anniversaire de l’ACELF.

En 2006, l’ACELF repositionne son action en éducation de manière importante.

L’association oriente toutes ses interventions vers la construction identitaire francophone. Pour ce faire, l’ACELF se donne, en 2006, un cadre de référence comprenant une définition, un modèle et 8 principes directeurs pour encadrer l’élaboration de ressources pédagogiques. Les attentes des intervenants sont élevées à une époque où peu de ressources en construction identitaire existent. L’ACELF relève le défi et sa vision reçoit un accueil enthousiaste dans les divers milieux. Sans aucune doute, l’ACELF est maintenant reconnue comme le chef de file en construction identitaire par les organismes nationaux, les ministères de l’Éducation et les réseaux éducatifs de langue française.

Découvrez notre gamme de ressources en construction identitaire >>

 

70ans-realisations

 


Activites-montageL’année 2017 marque le 70e anniversaire de l’ACELF.

Entre 1990 et les années 2000, l’ACELF a misé sur des activités axées sur le renforcement de l’identité culturelle des jeunes. Aujourd’hui, ces activités, adaptées aux besoins en éducation, demeurent encore aussi populaires et tout aussi pertinentes.

Créée en 1993, la Semaine nationale de la francophonie encourage les francophones de tout le pays à célébrer leur fierté à l’égard de la culture francophone. Très vite, cet événement national prend une grande place chaque année dans le calendrier scolaire.

Le souhait d’offrir une banque virtuelle de ressources a germé dès 1996 au moment où l’Internet commençait à s’implanter dans les organisations francophones. En 1999, l’ACELF lance la Banque d’activités pédagogiques. Plus de 300 000 activités sont téléchargées chaque année à partir de ce site.

Les Stages en enseignement dans les communautés francophones permettent à des étudiants des facultés d’éducation québécoises de vivre un stage en enseignement crédité dans une école d’une communauté francophone. Depuis 2000, 247 étudiantes et étudiants se sont enrichis en découvrant un système d’éducation différent et une autre communauté francophone.

En savoir plus >>

 

70ans-realisations


Congres16-congressistesNotre premier congrès, en 1948, se révèle une prise de conscience collective de la diversité des situations des francophones partout au pays et de l’importance de concerter les actions afin de favoriser « l’école de culture et d’esprit français ». La liste des thématiques des 69 congrès tenus à ce jour reflète bien les défis en éducation francophone auxquels les francophones font face au fil des ans.

En savoir plus >>

Toute les thématiques depuis le début >>

 

70ans-realisations