Leadership

L’année 2017 marque le 70e anniversaire de l’ACELF.

Au début des années 1980, l’ACELF et la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA) assument le leadership d’une table de concertation des groupes francophones du Canada pour dénoncer une vision multiculturaliste qui nie la spécificité des francophones du Canada. La période menant au rapatriement de la Constitution en 1982 est difficile pour l’ACELF, car on doit composer avec un contexte politique qui risque à tout moment de mettre en cause les organismes les plus enracinés. Plus tard, l’ACELF commande le livre Quand on prend sa langue pour sa culture,qui s’inscrit dans ses efforts pour définir ce qu’est l’identité canadienne-française au Canada.

À partir du milieu des années 1980, l’ACELF adopte une approche axée sur les besoins des éducatrices et des éducateurs dans les écoles en mettant sur pied des activités en lien avec le concept de partenariat école-famille-communauté.

C’est ainsi que l’ACELF met sur pied, en 1989, deux activités phares encore aujourd’hui. Depuis la création de nos Stages de perfectionnement en construction identitaire, un total de 1 881 intervenantes et intervenants en éducation ont effectué un stage de formation. L’association met aussi sur pied, en 1989, les Échanges francophones. Depuis la création du programme, plus de 6 350 élèves ont effectué un voyage-échange ou un cyber-échange.

En savoir plus >>

70ans-realisations


Logo_ACELF_RevueEF_webL’année 2017 marque le 70e anniversaire de l’ACELF.

La revue Éducation et francophonie, publiée par l’ACELF, fait figure de pionnière parmi les revues scientifiques francophones publiées sur Internet. Créée il y a 46 ans, la revue est publiée exclusivement sur Internet depuis 1996. Éducation et francophonie favorise l’enrichissement des connaissances des intervenant.e.s ainsi que le rayonnement des travaux de nos chercheur.e.s canadien.ne.s. Depuis les débuts de la revue, l’ACELF a publié 42 numéros pour un total de 427 articles scientifiques.

Éducation et francophonie est l’une des rares revues de calibre universitaire et de rayonnement international à être éditée par un organisme communautaire.

Consultez le site de la revue Éducation et francophonie, tous les numéros s’y trouvent gratuitement : acelf.ca/revue

70ans-realisations

 

 

 

 

 


Salons-livreL’année 2017 marque le 70e anniversaire de l’ACELF.

De 1977 à 1990, l’ACELF tient 112 salons du livre itinérants dans l’Ouest, en Ontario et en Atlantique. Imaginez le personnel de l’ACELF, en partance de Québec, parcourant plusieurs villes avec un plein camion de livres! Ces salons du livre ont joué un rôle culturel important pour les maisons d’édition et le milieu scolaire. Ils ont à coup sûr marqué les esprits, car l’ACELF en a entendu parler longtemps après le dernier salon, tenu en 1990.

En savoir plus >>

 

70ans-realisations

 

 

 


Fondation-organismesL’année 2017 marque le 70e anniversaire de l’ACELF.

Au fil des ans, l’ACELF a contribué à mettre sur pied plusieurs organismes afin que les francophones jouent un rôle de premier plan dans les instances de concertation pancanadiennes. Ces organismes sont toujours très actifs aujourd’hui.

En 1961, l’ACELF crée un comité de recteurs d’universités et de supérieurs de collèges, qui participe à la fondation de l’AUPELF (aujourd’hui l’Agence universitaire de la Francophonie). Le premier président de l’AUPELF, Mgr Irénée Lussier, recteur de l’Université de Montréal, deviendra président de l’ACELF en 1962.

L’ACELF met sur pied le comité Francophonie Jeunesse pour inclure les jeunes dans les discussions nationales. La Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF) voit le jour, en 1974, lors d’une rencontre convoquée par le comité Francophonie Jeunesse.

L’ACELF met sur pied un comité de liaison qui devient un lieu de concertation pour les 9 associations communautaires francophones provinciales alors en place. En réaction à certaines décisions gouvernementales tant au plan fédéral que provincial, le comité de liaison publie le rapport C’est le temps ou jamais! en 1975. La Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA) est née pour mettre en œuvre les recommandations de ce rapport.

En 1986, l’ACELF tient un colloque national sur l’enseignement postsecondaire à distance pour les francophones du Canada. En suivi au colloque, l’ACELF forme un comité d’implantation formé de représentants de collèges et d’universités francophones de toutes les provinces. Le Réseau d’enseignement francophone à distance du Canada (REFAD) est lancé officiellement en 1988. Lors du lancement, le président de l’ACELF de l’époque, Jean-Guy Rioux, souligne « l’avant-gardisme des milieux francophones de l’éducation de collaborer, mettant à leur profit les technologies ».

Le congrès de l’ACELF à Moncton en 1990 est le lieu de fondation de la Fédération nationale des conseils scolaires francophones (FNCSF), une association favorisant la concertation en vue de défendre les droits des francophones à l’éducation en langue française.

En savoir plus >>

70ans-realisations