LPitre-classeC’était une première pour Marie Cadieux et Louÿs Pitre. Les deux auteurs acadiens ont pu partager leurs origines et le fruit de leur création aux élèves de la Commission scolaire de la Seigneuries-des-Milles-Îles (CSSMI). Du 19 au 23 mars, Mme Cadieux et M. Pitre ont visité cinq écoles primaires.

Marie Cadieux, également éditrice de Bouton d’or Acadie, a présenté son plus récent livre, Histoire de galet, lequel a remporté le prix Champlain 2018.  Louÿs Pitre a quant à lui conté l’intrigue de son roman Le trésor de Jack Simon.

L’ACELF a pu assister à une journée complète de rencontres entre les auteurs et divers groupes d’élèves à l’école des Moissons à Sainte-Anne-des-Plaines. Mme Paule Fortier, qui est présidente de la CSSMI et membre du conseil d’administration de l’ACELF, était sur place. « C’est une richesse pour les élèves de pouvoir profiter d’un échange avec des francophones d’ailleurs au Canada. Ces échanges permettent de mieux connaître les réalités et la vivacité de la francophonie », a-t-elle souligné.

Les deux auteurs ont été choisis dans le cadre d’un programme d’échange d’auteurs chapeauté par l’ACELF, qui en était à sa première édition, en collaboration avec le Regroupement des éditeurs franco-canadiens (REFC) et l’appui financier du Secrétariat du Québec aux relations canadiennes (SQRC).

Le tout devrait être bonifié au cours des prochaines années, avec du matériel pédagogique pertinent et davantage de visites d’auteurs dans plusieurs écoles du Canada.

Un excellent résumé du jeudi 22 mars sur le site du REFC >>

 

MCadieux-LPitre-CLauzon

Marie Cadieux, Louÿs Pitre et Colette Lauzon, directrice de l’école des Moissons de Sainte-Anne-des-Plaines.

MCadieux-personnes

Paule Fortier, présidente de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles et membre du conseil d’administration de l’ACELF, en compagnie notamment de Marie Cadieux, Colette Lauzon et l’enseignante qui a accueilli l’auteure dans sa classe.

LPitre-Groupe

M. Pitre a conquis les élèves qu’il a rencontrés à l’école.

 

MCadieux-classe

Marie Cadieux a présenté son oeuvre Histoire de galet, qui plonge les lecteurs dans la Seconde Guerre mondiale.


La présidente de l’ACELF, Anne Vinet-Roy, annonce la nomination de 16 collaboratrices et collaborateurs bénévoles à la suite d’un appel de candidatures relié à la mise en œuvre du Cadre d’amélioration continue (CAC) 2018-2021.

La réponse à cet appel de candidatures a été enthousiaste : 55 candidatures venant des quatre grandes régions canadiennes ont été reçues. En plus du Comité d’orientation stratégique 2018-2021, l’ACELF a aussi créé le comité d’orientation Francosphère, lequel est chargé de conseiller l’organisme dans le développement de cette plateforme numérique. Des postes vacants ont aussi été pourvus aux comités d’orientation des Échanges francophones et de la Semaine nationale de la francophonie.

Au terme de cet exercice fructueux, l’ACELF est fière d’accueillir ces 16 collaboratrices et collaborateurs et les remercie de leur engagement.

COMITÉ D’ORIENTATION STRATÉGIQUE 2018-2021

Stéphane Bouchard
Directeur adjoint, École primaire des Petits-Ponts, Commission scolaire des Hauts-Bois de l’Outaouais, Québec

J. Daniel Martin
Agent pédagogique, District scolaire francophone du Nord-Ouest, Nouveau-Brunswick

Chantal Desgagné
Conseillère en pédagogie culturelle et construction identitaire, Conseil scolaire FrancoSud, Alberta

Brahim Ould Baba
Services professionnels et services en français, Éducatrices et éducateurs francophones du Manitoba

Natalie Doucet
Enseignante au primaire, Conseil scolaire catholique Providence, Ontario

Josée Poirier-Crête
Enseignante en affectation spéciale en construction identitaire, Conseil des écoles catholiques du Centre-Est, Ontario

Alain Lavoie
Directeur, École secondaire Cavelier-De Lasalle, Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, Montréal

François Rouleau
Directeur régional responsable des services aux élèves et du développement scolaire et communautaire, Conseil scolaire acadien provincial, Nouvelle-Écosse

COMITÉ D’ORIENTATION FRANCOSPHÈRE

Samuel Blanchard
Étudiant au doctorat en éducation et chargé de cours, Université de Moncton, Nouveau-Brunswick

Monique Lachance
Conseillère pédagogique de français, Commission scolaire de la Capitale, Québec

Jean-François Dion
Conseiller pédagogique en construction identitaire, Conseil scolaire de district catholique de l’Est ontarien

Rémi Lemoine
Directeur, École élémentaire Christine-Lespérance, Manitoba

Yves Doucet
Agent en amélioration continue, District scolaire francophone Sud, Nouveau-Brunswick

Audrey Miller
Directrice générale, L’École branchée, Québec

COMITÉ D’ORIENTATION ÉCHANGES FRANCOPHONES

COMITÉ D’ORIENTATION SEMAINE NATIONALE DE LA FRANCOPHONIE

Stéphany Halikas
Enseignante au secondaire, Division scolaire franco-manitobaine

William-Hugues Genois
Étudiant en secondaire V, Commission scolaire de la Capitale nationale, Québec


Insecurite-linguistique-ForumL’ACELF ajoute sa voix au débat national sur l’insécurité linguistique avec deux vidéos publiées dans sa plateforme Francosphère. 

Ces deux nouvelles ressources présentent des témoignages percutants de jeunes et d’intervenants. La première vidéo tente de définir ce qu’est l’insécurité linguistique et comment elle se vit. Le deuxième reportage souhaite amener des pistes de solutions au problème.

« Ces vidéos ont été conçues pour lancer les discussions dans les milieux, car tout le monde a un rôle à jouer pour favoriser un rapport positif à la langue chez nos jeunes francophones. Notre initiative fait partie d’un ensemble d’actions mises en place sur le plan national », explique la présidente de l’ACELF, Anne Vinet-Roy.

Ces contenus ont été présentés en primeur lors de l’ouverture du Symposium francophone 2018, organisé par la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE), à Winnipeg.

Rendez-vous sur Francosphère, la construction identitaire en action >>