SECF17-visages-tableau-sanstexteNos stagiaires en enseignement sont revenus de leur séjour ailleurs au Canada depuis un certain moment déjà. Tous ont vraiment apprécié cette expérience qui leur a fait découvrir différentes facettes de la francophonie.

Stéphanie Côté, qui a séjourné en Ontario, a trouvé son stage très enrichissant, mais elle aurait voulu rester plus longtemps! Jessica Doyon, qui était aussi en Ontario,  a apprécié côtoyer des enseignants fiers et passionnés de transmettre leurs valeurs à la communauté francophone de Chatham.

Élyse Grégoire et Tammy-Lynn Haché ont réalisé leur stage à Winnipeg. Pour Élyse, ce fut une prise de conscience surprenante l’amenant à se questionner sur la langue française et les différentes communautés présentes à travers le Canada. Tammy-Lynn a elle aussi pu voir et comprendre une autre réalité franco-canadienne en milieu minoritaire.

De leur côté, Laurence LafondRoxanne Vallée et Rosalie Vallières ont découvert une partie de l’île de Vancouver en Colombie-Britannique. « Ce stage fut une expérience plus qu’enrichissante, me permettant de faire une tonne de réflexions et de constats », écrit Laurence. Roxanne parle pour sa part d’une inoubliable expérience personnelle et professionnelle. Rosalie dit que le stage lui a ouvert ses horizons et de se connaitre davantage.

Marc-Antoine Morin et Claudia Paré ont vécu leurs semaines de formation au Manitoba. Marc-Antoine n’avait jamais rencontré une communauté aussi accueillante! Bien sûr, vivre dans un petit village francophone au sein d’un milieu anglophone a son lot de défis, a pu constater Claudia.

Quant à Claudia Gagnon et Jessica Paris, elles ont séjourné au Yukon, à Whitehorse. Claudia a pu s’imprégner de la culture du milieu et enrichir son bagage de connaissances. Et Jessica se rappellera de ce voyage de vie bénéfique sur les plans personnel, professionnel et culturel.

Pour en savoir plus sur leurs impressions et expériences, consultez leurs textes >>

 

Ces stages en francophonie canadienne ont été rendus possibles grâce aux bourses du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes (SAIC).


SECF17-visages-tableau-sanstexteImpatients, les onze stagiaires de l’Université du Québec à Rimouski (campus de Lévis) sont prêts à découvrir un autre univers d’enseignement. Pour elles (et lui), c’est une grande chance de pouvoir s’envoler vers d’autres horizons francophones, comme en témoignent leurs textes écrits avant leurs départs.

Stéphanie Côté et Jessica Doyon se rendent en Ontario, à l’école élémentaire catholique Sainte-Marie de Chatam-Kent. « Je suis impatiente d’en apprendre plus sur leur réalité francophone dans une ville anglophone et de voir comment ils continuent d’être aussi motivés, année après année, dans un milieu où ils sont minoritaires », écrit Stéphanie.

Au Manitoba, Élyse Grégoire et Tammy-Lynn Haché effectuent leur stage à l’école Christine-Lespérance, à Winnipeg, alors que Claudia Paré et Marc-André Morin le font à l’école régionale Notre-Dame, à Notre-Dame-de-Lourdes. « J’espère que les élèves, mon enseignante associée et moi-même pourrons apprendre les uns des autres et profiter de la diversité de nos vécus pour élargir mutuellement notre culture sur le monde », note Claudia.

En Colombie-Britannique, Laurence Lafond et Roxanne Vallée seront à l’école Mer-et-montagne de Campbell River, tandis que Rosalie Vallières passera les prochaines semaines à l’école Océane de Nanaimo. « Je pense que la communauté en général est l’élément le plus motivant pour moi dans l’aventure qui s’en vient », souligne Laurence, qui s’attend à être dépaysée.

Enfin, Claudia Gagnon et Jessica Paris partent pour le Yukon pour y faire leur stage à l’école Émilie-Tremblay de Whitehorse. « Je n’effectue pas seulement ce stage pour transmettre aux élèves mes connaissances, mais également pour m’instruire moi-même et en ressortir grandie. Ces jeunes esprits vifs ont beaucoup à m’apprendre, et je souhaite développer avec eux une relation de partage », écrit Claudia.

Bref, pour tous ces stagiaires, plein de nouveautés et de découvertes s’en viennent! Rappelons que les Stages en enseignement dans les communautés francophones de l’ACELF bénéficient des bourses en francophonie canadienne du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes du gouvernement du Québec (SAIC).

Lisez les textes des stagiaires >>