Francosphere_logoVous souhaitez rencontrer des gens passionnés de francophonie? Participez au congrès 2018 de l’ACELF!

L’événement, plus grand rassemblement multiréseau du milieu de l’éducation francophone au Canada, a lieu du 27 au 29 septembre, à Moncton, Nouveau-Brunswick, sous le thème « Unissons nos forces – Pour notre langue, notre culture, notre diversité ».

Ce thème met particulièrement en valeur la culture de la collaboration et le développement des compétences. De plus en plus, nos écoles favorisent les partenariats entre l’école, la famille et la communauté, notamment lorsqu’il s’agit de favoriser la construction identitaire francophone des jeunes.

Ce congrès 2018, c’est :

  • 28 ateliers touchant l’insécurité linguistique, la culture dans le numérique et la diversité
  • un endroit de réseautage pancanadien avec des mordus de construction identitaire
  • des échanges, des discussions et des débats avec 50 jeunes
  • 40 exposants sur place

 


Membres du COS 21avril8 2L’ACELF a dévoilé ses priorités en construction identitaire pour les trois prochaines années.

Ces priorités d’action sont présentées dans son plan stratégique 2018-2021 pour appuyer les réseaux éducatifs de langue française de tout le Canada. Elles ont été déterminées par le comité d’orientation stratégique, dont la première rencontre a eu lieu récemment.

Ce plan, nommé Cadre d’amélioration continue 2018-2021, s’articule autour de 5 priorités :

  • Offrir de la formation en construction identitaire en réponse à la demande des milieux éducatifs.
  • Mettre en place des initiatives qui favorisent un rpport positif à la langue française.
  • Stimuler le leadership de la relève au sein de l’ACELF.
  • Déployer sa plateforme numérique Francosphère pour faire rayonner les meilleures pratiques en construction identitaire.
  • Tisser des partenariats avec les institutions postsecondaires francophones pour intégrer de la formation en construction identitaire dans les programmes d’études du futur personnel enseignant et personnel professionnel en petite enfance.

Consultez le Cadre d’amélioration continue >>

« Pour atteindre ces objectifs ambitieux, notre association a l’expertise, le réseau et les partenaires nécessaires pour y parvenir. Toutes nos actions visent ultimement à ce que nos jeunes francophones fassent une place significative au français dans leur vie. C’est notre plus grande motivation! », a mentionné la présidente de l’ACELF, Anne Vinet-Roy.

 


Capture-videoEnvie d’en savoir plus sur la littératie? Marianne Cormier, doyenne de la Faculté des sciences de l’éducation à l’Université de Moncton, présente les grandes lignes du plus récent numéro de la revue Éducation et francophonie, lequel porte sur la littératie tout au long de la vie. Mme Cormier discute également des liens entre littératie et insécurité linguistique.

Cette présentation est en ligne, sur notre chaîne YouTube.