Éducation et francophonie, Revue scientifique virtuelle

Résumé

Éthique et diversité

Martine Abdallah-Pretceille - Universités Paris VIII et Paris III Sorbonne Nouvelle, France

Éducation et francophonie
Volume XXXVI, numéro 2, automne 2008
La construction du lien social à l'école

Résumé - Abstract - Resumen

Résumé

L’article propose une réflexion sur la société et sur l’école. L’objectif de l’auteure est d’abord de montrer que, pour être effective, la cohésion sociale doit reposer sur des valeurs communes et partagées. Compte tenu de l’hétérogénéité croissante du tissu social, il est urgent de s’interroger sur le sens de ces valeurs et de faire des propositions pour que les singularités de chacun soient compatibles avec une vie publique collective. L’école est d’ailleurs conviée par sa mission sociale à éduquer et non seulement à instruire. Dans un second temps, l’auteure propose, ainsi qu’elle l’a développé dans ses ouvrages, de s’appuyer sur une éthique de la diversité et de fonder un « humanisme du divers ». En ce sens, la laïcité et l’éducation aux droits de l’homme constituent pour elle des points d’appui fondamentaux et opérationnels pour construire des valeurs reconnues et partagées au sein de la société, valeurs qui sont susceptibles d’inspirer l’école dans sa mission d’éducation des jeunes.

Abstract

The author’s objective is to demonstrate that to be effective, social bonds must be based on common values. Considering the growing heterogeneity of the social and educational fabric, it is urgent to question ourselves and to make proposals so that each person’s uniqueness is compatible with collective public life. The author also suggests relying on an ethic of diversity and founding a “humanism of diversity”. She believes that secularism and human rights education are basic operational fulcrums for building recognized and shared values.

Resumen

El objetivo de la autora es demostrar que, para ser efectiva, la cohesión social debe apoyarse sobre valores comunes. Teniendo en cuenta la creciente heterogeneidad del tejido social y educativo, urge interrogarse y proponer que las singularidades individuales sean compatibles con la vida pública colectiva. En segundo lugar, la autora propone apoyarse sobre una ética de la diversidad y fundar un «humanismo de lo diverso». El laicismo y la educación a los derechos del hombre constituyen para la autora los puntos de apoyos fundamentales y operacionales para construir valores reconocidos y compartidos.

Recherche
par mots-clés

Éducation et francophonie reçoit l’appui financier de :

logo-bottom-revue.jpg