Éducation et francophonie, Revue scientifique virtuelle

Résumé

Pour relancer et maintenir la créativité pédagogique et artistique des futurs enseignants : la dynamique de création, un outil pertinent

Carole Marceau - Université du Québec à Montréal, Québec, Canada

Éducation et francophonie
Volume XL, numéro 2, automne 2012
Créativité et création en éducation

Résumé - Abstract - Resumen

Résumé

Professeure au profil enseignement en art dramatique de l’Université du Québec à Montréal, l’auteure est à même de constater l’évolution de la formation et surtout l’impact que celle-ci peut avoir sur les enseignants de demain. Ses observations, effectuées lors de supervisions de stages, lui révèlent qu’en général les étudiants réussissent assez bien. Les résultats montrent que ces derniers ont atteint un niveau de développement adéquat ou supérieur leur permettant d’obtenir leur brevet d’enseignement. Cependant, l’atteinte des objectifs liés aux développements des compétences n’est pas garante d’une créativité pédagogique. Il apparaît donc intéressant de s’interroger sur la place de la créativité dans l’acte d’enseigner et plus particulièrement sur la possibilité de se référer à la dynamique de création proposée par Pierre Gosselin pour en saisir toute la complexité.

Abstract

As a dramatic arts teacher at University of Québec in Montreal, I can see how teacher training is evolving and the impact it can have on tomorrow’s teachers. My observations, made during practice teaching supervisions, revealed that students are generally quite successful, and the results show that they have reached an adequate or superior level of development, allowing them to obtain their teaching certificates. However, reaching skill development objectives is not a guarantee of pedagogical creativity. It therefore seems of interest to consider the place of creativity in the act of teaching, and perhaps to refer to the dynamic of creation proposed by Pierre Gosselin in order to grasp the full complexity.

Resumen

Profesora del módulo enseñanza del arte dramático de la Universidad de Quebec en Montreal, estoy en medida de constatar la evolución de la formación y sobre todo, del impacto que puede tener sobre los futuros maestros. Mis observaciones, realizadas durante la supervisión de los periodos de estudios prácticos, me permiten constatar que, generalmente, los estudiantes salen adelante bastante bien y los resultados muestran que alcanzan el nivel de desarrollo adecuado o superior necesario a la obtención de su permiso de enseñanza. Sin embargo, el logro de los objetivos ligados al desarrollo de las competencias, no garantiza la creatividad pedagógica. Nos parece pues interesante cuestionarse sobre el lugar que tiene la creatividad en el acto de enseñar y más específicamente, sobre la posibilidad de referirse a la dinámica de la creación propuesta por Pierre Gosselin, y asi poder cernir toda su complexidad.

Recherche
par mots-clés

Éducation et francophonie reçoit l’appui financier de :

logo-bottom-revue.jpg