Éducation et francophonie, Revue scientifique virtuelle

Résumé

La formule actuelle d’évaluation ministérielle au Nouveau-Brunswick. Pour qui? Pourquoi?

Jimmy Bourque - Université de Moncton, Nouveau-Brunswick, Canada
Mathieu Lang - Université de Moncton, Nouveau-Brunswick, Canada
Jean Labelle - Université de Moncton, Nouveau-Brunswick, Canada

Éducation et francophonie
Volume XLII, numéro 3, automne 2014 – numéro spécial
Les politiques d'évaluation en éducation. Et après?

Résumé - Abstract - Resumen

Résumé

Cet article comporte une analyse critique de la composante évaluative du plan éducatif Les enfants au premier plan lancé au Nouveau-Brunswick. Il soutient la thèse selon laquelle le plan du ministère de l’Éducation présente une approche cohérente avec le management axé sur les résultats de performance et qu’il s’agit, dans ce contexte, de ne pas confondre l’évaluation du système éducatif et l’évaluation des apprentissages. Pour en arriver à cette conclusion, nous analysons les conséquences de l’évaluation standardisée en lien avec les théories managériales axées sur la performance. Par la suite, à l’aide du concept de l’outil convivial développé par Illich, nous montrons comment il serait possible que les évaluations standardisées soient utilisées d’une manière optimale sans qu’elles deviennent un obstacle aux finalités plus humanistes et émancipatrices proposées par Les enfants au premier plan.

Abstract

This article provides a critical analysis of the evaluative component of the education plan When Kids Come First, launched in New Brunswick. It supports the argument that the Ministry of Education’s approach is coherent with management focused on performance results, meaning in this context that it does not confuse assessment of the education system and the assessment of learning. To reach this conclusion, we analyze the consequences of standardized evaluation in relation to performance-based management theories. Then, using the concept of the userfriendly tool developed by Illich, we show how standardized assessments could be used optimally without becoming an obstacle to the more humanistic and emancipatory aims proposed by When Kids Come First.

Resumen

Este articulo conlleva un análisis crítico del componente evaluativo del plan educativo Les enfants au premier plan lanzado en Nueva Brunswick. Avanza la tesis según la cual el plan del ministerio de Educación presenta una óptica coherente con la gestión centrada en cumplimiento de resultados, el cual no debe confundirse, en este contexto, con la evaluación del sistema educativo y la evaluación de los aprendizajes. Para concluir, analizamos las consecuencias de la evaluación estandarizada en relación con las teorías de la gestión centradas en los resultados. Después, apoyándonos en el concepto de la herramienta convival desarrollado por Illich, mostramos cómo es posible utilizar las evaluaciones de manera óptima sin que se conviertan en un obstáculo a las finalidades más humanistas y emancipadoras propuestas por Les enfants au premier plan.

Recherche
par mots-clés

Éducation et francophonie reçoit l’appui financier de :

logo-bottom-revue.jpg