Éducation et francophonie, Revue scientifique virtuelle

Résumé

Étude de validation du programme Funambule : Pour une gestion équilibrée du stress des adolescents

Michelle Dumont - Université du Québec à Trois-Rivières, Québec, Canada
Danielle Leclerc - Université du Québec à Trois-Rivières, Québec, Canada
Line Massé - Université du Québec à Trois-Rivières, Québec, Canada
Suzie McKinnon - Université du Québec à Trois-Rivières, Québec, Canada

Éducation et francophonie
Volume XLIII, numéro 2, automne 2015
Le stress à l'école

Résumé - Abstract - Resumen

Résumé

C’est dans une optique de prévention primaire de l’influence potentiellement néfaste du stress sur les tâches développementales des adolescents qu’un programme de type universel, Funambule : pour une gestion équilibrée du stress, a été créé puis évalué selon un devis quasi expérimental (Dumont, en collaboration avec Massé, Potvin et Leclerc, 2012). Au total, 138 adolescents québécois âgés de 14 à 19 ans ont été appariés, dans les groupes expérimentaux et témoins, selon le genre et le niveau de stress ressenti (Problèmes dans divers secteurs de vie; Seiffge-Krenke, 2005). Les effets du programme ont été évalués au moyen du Questionnaire des stratégies de gestion du stress (Dumont, Massé, Leclerc et Potvin, 2007), de l’Inventaire de résolution de problèmes sociaux (Maydeu-Olivares et D’Zurilla, 1996) et de l’Échelle d’anxiété en contexte de performance (Cassady et Johnson, 2002). Comme prévu, des effets bénéfiques ont été observés entre le prétest et le post-test dans le groupe expérimental, ce qui n’a pas été le cas dans le groupe témoin. Les résultats indiquent une amélioration significative de la gestion du stress pour trois des quatre volets de Funambule, à savoir le travail sur la perception du stress, le corps et les pensées. Une amélioration significative de la capacité rationnelle à résoudre des problèmes ainsi qu’une diminution significative de l’anxiété aux évaluations pour les élèves du groupe expérimental ont également été observées.

Abstract

With a view to primary prevention of the potentially harmful influence of stress on the developmental tasks of adolescents, a universal program, Funambule : pour une gestion équilibrée du stress, was created and evaluated using a quasi-experimental design (Dumont et al., with Massé, Potvin and Leclerc, 2012). A total of 138 Quebec adolescents from ages 14 to 19 were matched in experimental and control groups based on perceived stress level (Problems in various areas of life; Seiffge- Krenke, 2005). The effects of the program were assessed using the Stress management questionnaire (Dumont, Massé, Leclerc and Potvin, 2007), the Social Problem-Solving Inventory (Maydeu-Olivares and D’Zurilla, 1996) and The Cognitive Test Anxiety Scale (Cassady and Johnson, 2002). As expected, beneficial effects were observed between the pre-test and the post-test in the experimental group, which was not the case in the control group. The results indicate a significant improvement in stress management for three of the four Funambule components, namely: work on the perception of stress, the body and thoughts. A significant improvement in the rational ability to solve problems and a significant reduction in evaluation anxiety was also found among students in the experimental group.

Resumen

Desde el ángulo de la prevención primaria contra la influencia potencialmente nefasta del estrés sobre las tareas para el desarrollo de los adolescentes, fue creado el programa de tipo universal Funambule : pour une gestion équilibrée du stress, y fue evaluado siguiendo un esquema semi-experimental (Dumont en col., con Massé, Potvin y Leclerc, 2012). Un total de 138 adolescentes quebequenses entre 14 y 19 años fueron agrupados en grupos experimentales y testigos, de acuerdo con el género y el nivel de estrés experimentado (Problèmes dans divers secteurs de vie; Seiffge-Krenke, 2005). Los efectos del programa fueron evaluados a partir del Questionnaire des stratégies de gestion du stress (Dumont, Massé, Leclerc y Potvin, 2007), del Inventaire de résolution de problèmes sociaux (Maydeu-Olivares y D’Zurilla, 1996) y de la Échelle d’anxiété en contexte de performance (Cassady y Johnson, 2002). Tal y como se había previsto, fueron observados efectos benéficos entre el pre-test y el post-test en el grupo experimental lo que no fue el caso en el grupo testigo. Los resultados indican un mejoramiento significativo de la gestión del estrés para tres de los cuatro episodios de Funámbulo, a saber: el trabajo sobre la percepción del estrés, el cuerpo y los pensamientos. Asimismo se detectó un mejoramiento significativo de la capacidad racional para resolver problemas así como una disminución significativa de la ansiedad ante las evaluaciones para los alumnos del grupo experimental.

Recherche
par mots-clés

Éducation et francophonie reçoit l’appui financier de :

logo-bottom-revue.jpg