Logo ACELF Bande Revue Education et francophonie
La littérature de jeunesse et son pouvoir pédagogique, Volume XXIV , No 1 et 2, 1996.

Le partenariat pour la planification d'activités conjointes

Sources bibliographiques annotées


Paulette BERNHARD
École de bibliothéconomie et des sciences de l'information
Université de Montréal

avec la collaboration de

Jocelyne LECLERC


L'évolution du concept de bibliothèque scolaire; textes généraux

AMERICAN ASSOCIATION OF SCHOOL LIBRARIANS; ASSOCIATION FOR EDUCATIONAL COMMUNICATIONS AND TECHNOLOGY. Information power: guidelines for school library media programs, Chicago, American Library Association, 1988, xii­172 p.

Lignes directrices relatives aux bibliothèques et aux médiathèques scolaires américaines selon lesquelles la mission de la bibliothèque/médiathèque «de toute école est d'assurer que les étudiantes et les étudiants et les personnes qui les encadrent» soient des «utilisateurs efficaces des idées et des informations».

BEAULAC, Jacqueline, Paulette BERNHARD et Réal GAUDET. La bibliothèque scolaire: mission et objectifs: document de réflexion, Saint­Grégoire, APSDS, novembre 1991, 22 p.

Présentation de la mission, des buts et des objectifs généraux de la bibliothèque scolaire en fonction des apprentissages et de l'enseignement. Fait également le point sur les actions et les ressources à entreprendre aux niveaux de la commission scolaire et de l'école pour réaliser les objectifs correspondants.

AUSTRALIAN SCHOOL LIBRARY ASSOCIATION; AUSTRALIAN LIBRARY AND INFORMATION ASSOCIATION. Learning for the future; developing information services in Australian schools, Carlton, Australie, Curriculum Corporation, 1993, vi­58 p.

Lignes directrices australiennes mettant l'accent sur l'intégration des technologies de l'information.

BERNHARD, Paulette. «Services aux jeunes, bibliothèques scolaires, bibliothèques publiques: quelques jalons et pistes bibliographiques», dans Pour que vive la lecture : littérature et bibliothèques pour la jeunesse, Sous la direction de Hélène Charbonneau, Montréal, ASTED, 1994, p. 226­238.

Points communs en matière de services aux jeunes.

CARROLL, Frances Laverne. Guidelines for school libraries, The Hague, International Federation of Library Associations and Institutions, 1990. (IFLA professional reports; 20)

Lignes directrices internationales en matière de bibliothèques scolaires.

GERVAIS, Flore. «La place du livre à l'école primaire».

1. «La bibliothèque», Vie pédagogique, no 61, juin 1989, p. 6­10.

2. «La classe», Vie pédagogique, no 62, septembre­octobre 1989, p. 15­17.

Réflexion sur la nécessité de passer de la lecture dans les manuels de lecture à «la vraie lecture» dans des livres et sur la complémentarité des collections présentes dans les classes et dans la bibliothèque de l'école.

HALL, Noelene. Les enseignants, l'information et les bibliothèques scolaires, Paris, UNESCO, 1986, viii­89 p. (PGI­86/WS/ 17). [Original en version anglaise sous le titre : Teachers, information and school libraries].

Document de sensibilisation à l'intention des enseignantes et des enseignants. Accompagné d'une importante bibliographie.

HARRIS, C.G.S. Training in the use of information and documentation in primary and secondary schools, Paris, UNESCO, 1986, iv­76 p. + 4 affiches (PGI­86/WS/28).

Module pour développer les habiletés d'information en relation avec le travail autonome.

HAYCOCK, Ken. «Research in teacher­librarianship and the institutionalization of change», School library media quarterly, été 1995, vol. 23, no 4, p. 227­233.

État des écrits reliant bibliothèque scolaire et changement. Esquisse de lignes directrices pour la mise en place de plans de développement.

HAYCOCK, Ken. What works: research about teaching and learning through the school's library resource center, Seattle, WA, Rockland Press, 1992, 232 p.

Présente les résultats de recherche provenant de 586 thèses de doctorat soutenues aux États­Unis, organisés selon 28 grands thèmes de recherche, accompagnés de la liste annotée des thèses et de 3 index (auteurs, sujets et géographique). Les grands thèmes sont eux­mêmes regroupés en catégories, à savoir : 1. la planification; 2. le personnel; 3. les ressources; 4. la gestion; 5. le leadership au niveau de l'école et des instances de tutelle.

Il fait beau à la bibliothèque, Réalisation: Centre d'animation et de production audiovisuelles (CAPAV) de la Commission scolaire des Laurentides, Québec, Ministère de l'Éducation, 1991, Vidéocassette, 32 min. + texte d'accompagnement. (Titre de la version anglaise : The library... It's the place you want to be!)

Vidéogramme de sensibilisation sur le rôle de la bibliothèque scolaire à l'école secondaire.

MATHEWS, Virginia H., Judith G. FLUM and Karen A. WHITNEY. «Kids need libraries. School and public libraries preparing the youth of today for the world of tomorrow», School library journal, vol. 36, no 4, avril 1990, p. 33­37.

Texte axé sur les besoins des enfants en matière de lecture et de formation à la maîtrise de l'information et sur les apports respectifs des bibliothèques scolaires et des bibliothèques publiques.

KRASHEN, Stephen D. The power of reading: insights from the research, Englewood, Colo, Libraries Unlimited, 1993, x­119 p.

État de la question sur les effets de la lecture libre (free voluntary reading). Accent sur l'avantage de donner aux élèves le plus grand accès possible à des livres.

«Lire pour le plaisir», Vie pédagogique, no 88, mars­avril 1994, p. 15­42.

Dossier axé sur l'animation de la lecture dans les ordres d'enseignement primaire et secondaire, Québec.

GROUPE DE TRAVAIL SUR LES PROFILS DE FORMATION AU PRIMAIRE ET AU SECONDAIRE. Préparer les jeunes au 21e siècle, Rapport du groupe de travail, Québec, Ministère de l'Éducation, 1994, 45 p.

Document prenant en compte la formation des jeunes à la maîtrise de l'information.

LÉVEILLÉ, Yves. Les ressources documentaires: aspects pédagogiques et aspects organisationnels, Québec, Ministère de l'Éducation, 1987, 52 p. (Collection technologie éducative).

Document de base sur l'organisation des ressources documentaires au Québec.

TRUDEL, Raymonde. «La bibliothèque scolaire peut­elle faire la différence pour améliorer la réussite scolaire des élèves?», Argus, vol. 24, no 2, mai­août 1995, p. 23­27.

État de la question sur les liens entre bibliothèque et réussite scolaire.

Une bibliothèque à leur mesure. Réalisation : Centre d'animation et de production audiovisuelles (CAPAV) de la Commission scolaire des Laurentides. Québec, Ministère de l'Éducation, 1990. Vidéocassette, 25 min. + texte d'accompagnement. (Titre de la version anglaise: A library for everyone.)

Vidéogramme de sensibilisation sur le rôle de la bibliothèque scolaire à l'école primaire.


La philosophie de l'enseignement et des apprentissages basés sur les ressources

AUSTROM, Liz, Roberta KENNARD, Jo­Anne NASLUND et Patricia SHIELDS. Implementing change: a cooperative approach, Vancouver, C.­B., British Columbia Teacher­Librarians'Association, 1989, 170 p.

L'exploitation de la bibliothèque scolaire comme source d'innovation et de changement.

BERNHARD, Paulette. «De quelques fondements théoriques relatifs à l'utilisation de la bibliothèque/médiathèque en milieu scolaire et de leur application à l'enseignement du français», dans Le français en tête : actes du Colloque de la CEQ, Québec, 29­31 janvier 1988, Québec, Centrale de l'enseignement du Québec, 1989, p. 295­312.

Arguments justifiant le recours aux ressources de la bibliothèque/médiathèque dans le cadre de l'enseignement et des apprentissages. Liens avec les objectifs des programmes de français.

ESHPETER, Barry et Judy GRAY. Preparing students for information literacy, School library programs and the cooperative planning process, 1989, 120 p. (document ERIC: ED 357766).

Accent sur le rôle de formation de l'enseignant­bibliothécaire. Proposition d'un nouveau paradigme basé sur les trois composantes suivantes : 1) l'enseignement/formation (cinq étapes reliées au processus de recherche d'information); 2) les profils des étudiantes et des étudiants en matière de recherche d'information (en relation avec les cinq étapes); 3) le partenariat dans la planification de l'enseignement et des apprentissages intégrés aux programmes d'études.

HENRI, James. «The integrated approach to school library programming», Emergency librarian, vol. 14, no 3, janvier­février 1987, p. 9­14.

Introduction du concept de l'apprentissage et de l'enseignement basés sur les ressources à partir des buts de l'éducation en Australie du Sud et en Ontario. Rôle du bibliothécaire en milieu scolaire.

HENRI, James. The school curriculum, a collaborative approach to learning, 2éd. Wagga Wagga, Australie, Centre for Library Studies, 1988, vii­140 p.

Présentation du concept de l'apprentissage et de l'enseignement basés sur les ressources (en particulier le chapitre 2) et de sa mise en pratique.

ÉDUCATION ET FORMATION PROFESSIONNELLE. DIRECTION DES RESSOURCES ÉDUCATIVES, MANITOBA. L'apprentissage fondé sur les ressources: un modèle d'enseignement, Winnipeg Manitoba, Ministère de l'Éducation, 1994, vi­63 p.

Lignes directrices pour l'introduction de l'enseignement basé sur les ressources au Manitoba.

MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION DE TERRE­NEUVE ET DU LABRADOR. DIVISION OF PROGRAM DEVELOPMENT. Learning to learn, Policies and guidelines for the implementation of resource­based learning in Newfoundland and Labrador schools, St­John, T.­N., Department of Education, 1991, 60 p.

Lignes directrices pour l'introduction de l'enseignement basé sur les ressources à Terre­Neuve et au Labrador.

TARASOFF, M. et S. EMPERINGHAM. «From library program to learning resources program: cooperative program planning and teaching», Emergency librarian, vol. 22, no 1, septembre­octobre 1994, p. 22­27.

Redéfinition du rôle de la bibliothèque dans l'école primaire de Saanichton (Colombie­Britannique) dans la perspective des apprentissages et de l'enseignement basés sur les ressources : étude de cas (couvrant cinq ans).

TURNER, Philip M. Helping teachers teach: school library media specialist's role, 2éd. Littleton, CO, Libraries Unlimited, 1993, xiv­288 p.

Présente le rôle du bibliothécaire/spécialiste de l'information comme celui de consultant auprès des enseignantes et des enseignants.

VAN DEUSEN, Jean Donham. «Prerequisites to flexible planning», Emergency Librarian, vol. 23, no 1, septembre­octobre 1995, p. 16­19.

Arguments pour mettre en place un horaire flexible à la bibliothèque/centre d'information de l'école, particulièrement en relation avec le partenariat entre enseignantes et enseignants et bibliothécaires et l'intégration aux programmes d'études de la formation des élèves à la maîtrise de l'information.

WORTLEY, Beatrice. Literature and literacy, the "real" book approach to children learning to read, communication présentée à Annual Conference of the International Association of School Librarians, Belfast, Irlande du Nord, Royaume­Uni, juillet 20­24, 1992, 14 p. (document ERIC ED 359 954).

Recueil des projets: PRIMAIRE et Recueil des projets: SECONDAIRE

Évolution au Royaume­Uni de l'approche préconisant le texte intégral comme base de l'apprentissage de la lecture ('real' book approach) en référence aux écrits psycholinguistiques de Kenneth Goodman. Rôle de Margaret Meek (London Institute of Education) et de Liz Waterland, enseignante au primaire.


Le partenariat entre bibliothécaires/spécialistes de l'information et enseignantes et enseignants

BARRON, Daniel D. «Less Is More? Minimalist possibilities for teachers and school library media specialists: part II», School library media activities monthly, décembre, 1993, vol. 10, no 4, p. 49­50.

Présentation et discussion d'ouvrages récents et d'articles relatifs au «modèle minimaliste en éducation», aux enfants en tant qu'utilisateurs de systèmes d'information, à l'introduction dans les écoles de l'autoroute de l'information, au lien entre le devenir de la lecture et les ordinateurs et à l'utilisation par les enfants de ressources d'information en ligne.

BARRON, Daniel D. «Partnerships and the School Library Media Specialist», School library media activities monthly, vol. 9, no 9, mai 1993, p. 48­50.

Compte rendu de quatre ouvrages traitant de la réforme de l'éducation du point de vue du bibliothécaire/spécialiste de l'information. Examen du partenariat avec les enseignantes et les enseignants et la direction en fonction des lignes directrices de l'American Library Association intitulées Information power (1988).

BEAUDRY, Raymonde et Marthe FRANCOEUR. «Enseignants et bibliothécaires: des complices!», Pédagogie collégiale, vol. 7, no 4, mai 1994, p. 16­18.

La collaboration bibliothécaires­enseignantes et enseignants au collégial et ses effets sur : l'acquisition de méthodes de recherche; la mise à jour des bibliographies données par les professeures et les professeurs et le renouvellement du fonds documentaire.

BELL, Michael et Herman L. TOTTEN. «Cooperation in instruction between classroom teachers and school library media specialists. A look at teacher characteristics in Texas elementary schools», School library media quarterly, hiver 1992, vol. 20, no 2, p. 79­85.

Étude des caractéristiques d'enseignantes et d'enseignants d'écoles primaires du Texas en vue d'identifier les relations possibles entre la fréquence du choix volontaire de travailler en coopération avec le bibliothécaire et d'autres variables.

Bibliothécaires et enseignants: un partenariat prometteur. Primaire. Bibliothécaires et enseignants: un partenariat prometteur. Secondaire. Vidéogrammes réalisés par Paulette BERNHARD et Patrick DELOBEL. Montréal: Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec (à paraître en mai 1996). Accompagnés du Recueil des projets: Primaire et du Recueil des projets: Secondaire.

Exemples de réalisations de projets menés conjointement par les bibliothécaires, les enseignantes et les enseignants dans quatre écoles primaires et quatre écoles secondaires du Québec (un vidéogramme et un recueil par ordre d'enseignement).

DOIRON, Ray. «Curriculum encounters of the third kind, teachers and teacher librarians exploring curriculum potential», Emergency librarian, vol. 21, no 1, 1993, p. 8­16.

Présente les bases de la planification conjointe d'activités et l'approche linéaire de planification.

DUNLOP, L. et J. ANDREACCHI. «Analyzing and assessing programs and services», Emergency librarian, vol. 15, no 5, mai 1988, p. 13­16.

Évaluation du degré d'intégration des ressources de la bibliothèque dans le programme de science et recommandations.

EATON, Gale et Cheryl McCARTHY. «The art of the possible: integrating information skills and literature into the curriculum», Emergency librarian, vol. 23, no 1, septembre­octobre 1995, p. 24­230.

Fonctionner sans horaire flexible? Recherche basée sur l'observation de 60 activités menées par une enseignante­bibliothécaire d'école primaire et sur des entrevues.

Elementary school librarians: partners in excellence in science education. 1988, Produit par A. P. Nilsen. Chicago: American Library Association, janvier 1988. Vidéo 15 min.

Vidéogramme faisant la promotion du partenariat bibliothécaires­enseignantes et enseignants au primaire.

EXTANCE, Kris et Christopher PURNEL. «Consistant messages: a library - humanities department partnership», School librarian, vol. 38, no 3, 1990, p. 96­97.

Collaboration entre bibliothécaires, enseignantes et enseignants de sciences humaines pour généraliser l'accès à la bibliothèque dans une école multiculturelle du Royaume­Uni (Little Ilford School, London Borough of Newham).

HALLEIN Joe et Judy PHILLIPS. «Australian primary schools: is CPPT working?», Emergency librarian, vol. 19, no 1, septembre­octobre 1991, p. 29­31.

Examine pourquoi le concept de la planification conjointe d'activités (cooperative program planning and teaching) semble fonctionner plus ou moins bien dans les écoles primaires en Australie.

LEWIS, Barbara et Jeannette WOOLEY. «Social action saves the day: or, how student activism helped transform a 1950's school library into a media center of the future», School library journal, vol. 40, no 1, 1994, p. 33­35.

Changements effectués dans une école primaire à la suite de la planification d'activités en partenariat avec les enseignantes et les enseignants et avec les élèves. Accent sur l'horaire flexible, sur le partage des ressources, sur la formation aux habiletés d'information, sur l'automatisation et sur l'acquisition de ressources à caractère multiculturel.

LOWE, Marilyn. Cooperative planning and information access skills, 1993, 59 p. (Document ERIC: ED 359 974).

Questionnaire auprès de 183 enseignantes et enseignants de 10 écoles primaires de Georgie en vue d'évaluer l'influence exercée par le bibliothécaire sur l'apprentissage de l'accès à l'information par les élèves (influence mentionnée par près de 60 % des répondantes et des répondants).

MARINUCCI, R. «Curriculum involvement: forming new partnerships», Book Report, vol. 7, no 3, novembre 1988, p. 11­21.

Ensemble d'articles traitant de la planification conjointe d'activités dans une école secondaire. Exemples de travaux faisant appel aux ressources de la bibliothèque; suggestions pour développer de nouveaux modules; mise au point de séminaires sur les ressources et les services destinés aux enseignantes et aux enseignants.

MARQUIS, Luce. Apprendre à s'informer: projets d'animation, Montréal, ASTED, 1992, 174 p. (Clé en main).

Cadre théorique présentant un continuum d'objectifs possibles pour la formation des élèves du primaire à la maîtrise de l'information. Mise en application dans 25 projets.

MONTGOMERY, Paula Kay. «Cognitive style and the level of cooperation between the library media specialist and classroom teacher», School Library Media Quarterly, vol. 19, no 3, printemps 1991, p. 185­191.

Effet sur la coopération avec les enseignantes et les enseignants de la dimension dépendance/indépendance du champ chez des femmes biliothécaires/spécialistes de l'information au primaire.

NATIONAL COUNCIL FOR EDUCATIONAL TECHNOLOGY. Developing partnerships between librarians and teachers in flexible learning: a position paper. Coventry, The Council, 1990. 23 p. + 15f.

NATIONAL COUNCIL FOR EDUCATIONAL TECHNOLOGY. Management for effective learning: professional partnerships between librarians and teachers in flexible learning: a report prepared as part of a feasibility study for the Training Agency. Coventry, The Council, 1990. 16 p.

NEWTON W. et K. GARVIA. Supported self study information pack, a partnership between teachers and school librarians, Coventry, The Council, 1990. 16 p.

Série de rapports et d'outils faisant la promotion du travail conjoint entre bibliothécaires, enseignantes et enseignants en relation avec la mise en place de la réforme de l'éducation au Royaume­Uni.

OBERG, Dianne. «The teacher as partner in school library programs», The Bookmark, vol. 31, W. Newton and K. Garcia, septembre 1989, p. 103­113.

État de la question sur la nature de l'enseignement et sur la façon dont les enseignantes et les enseignants perçoivent la bibliothèque scolaire.

RAY, J. T. «Resource­based teaching: media specialists and teachers as partners in curriculum development and the teaching of library and information skills», Reference librarian, no 44, 1994, p. 19­27.

Exemples de réalisations émanant de l'application aux États­Unis du concept des apprentissages et de l'enseignement basés sur les ressources: les dimensions touchées; le rôle du bibliothécaire; les problèmes rencontrés; les compétences nécessaires.

RIOUX, Carmen. Élaboration d'un programme intégré de formation à l'utilisation des ressources documentaires pour les élèves du secondaire régulier (10e année). Mémoire de maîtrise, Université de Montréal, École de bibliothéconomie et des sciences de l'information, 1988, ix­268 p.

Résultats d'une recherche expérimentale présentant la mise au point, le test et l'évaluation d'un programme de formation aux habiletés d'information intégré à l'enseignement de la géographie au secondaire (10e année) au Nouveau­Brunswick.

CLEAVER, B. P. et W. D. TAYLOR. The instructional consultant role of the school library media specialist, Chicago, American Library Association, 1988.

Présentation du rôle de consultation du bibliothécaire auprès de ses collègues enseignantes et enseignants.

TALLMAN, Julie. «Connecting writing and research through the I­search paper: a teaching partnership between the library program and classroom», Emergency librarian, vol. 23, no 1, septembre­octobre 1995, p. 20­23.

Utilisation du journal personnel comme moyen métacognitif. Activité axée sur le développement d'habiletés de pensée critique chez les jeunes du secondaire à partir du modèle élaboré par Macrorie (1988).

THOMAS, James L. et A. Élaine GOLDSMITH. «A necessary partnership: the early childhood educator and the school librarian», Phi Delta Kappan, vol. 73, no 7, 1992, p. 533­536.

Bénéfices de la coopération entre éducatrices et éducateurs du préscolaire et bibliothécaires pour fournir des ressources appropriées aux capacités physiques, émotionnelles, sociales et cognitives des enfants.

Une invitation: la bibliothèque scolaire mise à profit. Réalisation: Anne Bernier, Montréal, Association des institutions d'enseignement secondaire, 1986, Vidéocassette, 22 min. + textes d'accompagnement.

Vidéogramme faisant la promotion de l'intégration des ressources de la bibliothèque à l'enseignement dans le réseau québécois des établissements privés d'enseignement secondaire.

WOLCOTT, Linda. «Planning with teachers: practical approaches to collaboration», Emergency librarian, vol. 23, no 3, 1996, p. 9­14.

Présentation de trois scénarios du processus de planification de l'enseignement par les enseignantes et les enseignants et de stratégies de collaboration de la part du bibliothécaire.


L'évolution du rôle du bibliothécaire/spécialiste de l'information

«AASL position statement on appropriate staffing for school library media centres», Emergency librarian, vol. 21, no 3, janvier­février 1994, p. 33.

C'est le personnel de la bibliothèque/centre d'information qui représente la clé du succès. Met en évidence les avantages d'une organisation au niveau de la commission scolaire (district level) pour améliorer le partenariat avec les enseignantes et les enseignants.

BERNHARD, Paulette et Lise BRETON. Le bibliothécaire/spécialiste de l'information en milieu scolaire : normes et lignes directrices, compétences, formation. Contexte international, États­Unis, France, Royaume­Uni, Canada. Rapport (...). Montréal, École de bibliothéconomie et des sciences de l'information, Université de Montréal, novembre 1991, 3 vol., 116 + 112 + 18 p.

Étude comparative des textes de base relatifs au rôle du bibliothécaire/spécialiste de l'information.

CLEAVER, B. P. et W. D. TAYLOR. The institutional consultant role of the school library media specialist, Chicago, American Library Association, 1988.

Présentation du rôle de consultation du bibliothécaire auprès de ses collègues enseignantes et enseignants.

«Contribution de la FADBEN à Un nouveau contrat pour l'école» Médiadoc spécial, juin 1994, 50 p. [Numéro spécial].

Textes de réflexion sur le rôle de l'enseignante­documentaliste ou de l'enseignant­documentaliste dans les établissements secondaires français.

OBERG, Dianne. «The school library program and the culture of the school», Emergency librarian, vol. 18, no 1, septembre­octobre 1990, p. 9­16.

Le rôle du bibliothécaire comme agent de changement, particulièrement dans la perspective de sa collaboration avec les enseignantes et les enseignants.

PICKARD, Patricia W. «The Instructional consultant role of the school library media specialist», School library media quarterly, hiver 1993, vol. 21, no 2, p. 115­121.

PICKARD, Patricia W. «The Instructional consultant role of the school library media specialist: a progress report», School library media activities monthly, vol. 10, no 5, janvier 1994, p. 27­29.

Les trois rôles du bibliothécaire/spécialiste de l'information tels que préconisés par les lignes directrices américaines Information power (1988), à savoir ceux de: spécialiste de l'information, enseignante et enseignant et consultante et consultant auprès de ses collègues enseignantes et enseignants. Mise en évidence de l'écart entre théorie et pratique à cet égard, à la suite d'une étude menée dans l'état de Georgie.

PRITCHETT, Pamela P. «Information power, the principal, and the library media specialist», NASSP bulletin, vol. 75, no 535, mai 1991, p. 54­58.

Réfère particulièrement au rôle de consultant du bibliothécaire/spécialiste de l'information auprès de ses collègues enseignantes et enseignants et à son évaluation.

STROUD, J. «Library media center taxonomy: future implications», dans The Emerging school library media program: readings, Englewood, CO, Libraries Unlimited Inc., 1988, p. 154­161.

L'élargissement du rôle de la bibliothèque/centre d'information commence avec les conseils aux enseignantes et aux enseignants. On met en évidence le manque d'assurance des bibliothécaires/spécialistes de l'information et on propose d'y remédier par une approche de travail en équipe. Selon l'auteure, les activités de support à l'enseignement devraient représenter la priorité.

WOLCOTT, Linda. «Understanding how teachers plan: strategies for successful instructional partnerships», School library media quarterly, vol. 22, no 3, 1994, p. 161­164.

Rôle du bibliothécaire en tant que consultant éducatif auprès de ses collègues enseignantes et enseignants pour les aider à planifier des projets basés sur l'utilisation des ressources.

Logo ACELF
Association canadienne d'éducation de langue française (ACELF)
265, rue de la Couronne, bureau 303 Québec (Québec) Canada G1K6E1
Téléphone:  (418) 681-4661 - Télécopieur:  (418) 681-3389
Site Internet:  http://www.acelf.ca/c/revue/
© Copyright ACELF, Québec 1996.