Salle de presse

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

De jeunes Québécois partent en voyage chez leurs amis Franco-Manitobains

QUÉBEC, le 2 mai 2012 – C’est la deuxième partie d’une grande aventure qui a commencé hier pour un groupe d’élèves de la polyvalente Forimont, de Causapscal, qui se sont envolés pour le Manitoba où les attendaient avec impatience leurs correspondants de la communauté francophone de Saint-Jean-Baptiste. Les jeunes Québécois séjourneront chez leurs amis Franco-Manitobains jusqu’au 8 mai prochain.

Un peu plus tôt cette année, c’étaient les élèves du Manitoba qui étaient en visite à Causapscal. Cette aventure, qui réunit deux classes francophones de deux provinces différentes, se déroule dans le cadre du programme Échanges francophones de l’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF).

Mais en quoi consiste précisément l’expérience ? L’objectif que poursuit l’ACELF en offrant ce programme est de donner l’occasion aux jeunes «de découvrir un milieu francophone du Canada, de vivre leur langue et leur culture et de grandir grâce à une expérience francophone inoubliable». Le président de l’ACELF, M. Yves Saint-Maurice, en parle en ces mots : «Ultimement, l’ACELF souhaite que l’échange leur permette de s’approprier de manière positive leur identité francophone par le fait qu’ils auront vécu une expérience personnelle en français. Une expérience qui les a touchés, émus, et qui leur a fait découvrir que le français, ce n’est pas seulement une langue à apprendre : le français permet aussi de créer des liens, de s’amuser, bref, de grandir et de s’épanouir globalement comme individu.»

Au cours du processus, lequel amène les classes jumelées à voyager tour à tour chez leurs « jumeaux », l’ACELF soutient les classes notamment en fournissant des conseils quant à la préparation et à la réalisation des échanges ainsi qu’en couvrant les frais de transport des voyages.

Nouveautés pour 2013
Dès la prochaine période d’inscription à l’automne 2012, l’ACELF acceptera, en plus des candidatures de classes, des candidatures de groupes d’élèves. Également, les classes ou groupes pourront maintenant choisir entre deux possibilités d’hébergement : un hébergement dans les familles ou un hébergement collectif (tel qu’un dortoir, etc.).

Pour en savoir plus sur les Échanges francophones, visitez le acelf.ca/echanges, ou communiquez avec Annie Côté, coordonnatrice du programme (418 681-4661).

Les Échanges francophones reçoivent un appui financier du ministère du Patrimoine canadien et du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec.

Par la réflexion et l’action de son réseau pancanadien, l’Association canadienne d’éducation de langue française exerce son leadership en éducation pour renforcer la vitalité des communautés francophones.

- 30 -

Source :
Annie Côté
Coordonnatrice des Échanges