Salle de presse

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

L’auteure saskatchewannaise Martine Noël-Maw s’associe pour une deuxième année au concours Histoires collectives

QUÉBEC, le 31 octobre 2012 – C’est avec beaucoup d’enthousiasme que l’auteure saskatchewannaise Martine Noël-Maw a accepté, pour une deuxième année, de rédiger un début d’histoire pour le concours Histoires collectives, l’un des nombreux concours de la Semaine nationale de la francophonie (SNF), événement qui s’inscrit dans le cadre des Rendez-vous de la Francophonie. « Lorsque l’ACELF m’a fait la demande, j’ai réfléchi à peine deux secondes avant de répondre un retentissant oui ! J’ai adoré l’expérience l’an dernier et je suis très heureuse de la renouveler. »

L’auteure invite les groupes d'élèves des écoles primaires et secondaires francophones du pays ainsi que les apprenants des centres d’alphabétisation à poursuivre son histoire. « J’ai bien hâte de savoir quelles aventures attendent le garçon de papier. Les jeunes sont tellement créatifs. Je suis certaine que je serai agréablement surprise par leurs péripéties. » Cette année, l’auteure a puisé dans son propre quotidien pour rédiger son début d’histoire. Mariée à un anglophone, elle a choisi de s’inspirer du français « créatif » de son mari, où les rennes du père Noël deviennent des « chevreuils de pluie » et où le camelot devient le « garçon de papier ».

Autres auteurs vedettes du concours

Les jeunes peuvent également choisir de poursuivre l’histoire de trois autres auteurs canadiens : Chrystine Brouillet, du Québec, Jean Fahmy, de l’Ontario et Mélanie Daigle, du Nouveau-Brunswick. Ils ont jusqu’au 16 novembre pour rédiger la première partie du développement de l’histoire de leur choix et déposer leur texte dans le site de l’ACELF (www.acelf.ca/snf/histoires-collectives).

Plusieurs prix à gagner

Le concours se divise en trois étapes de rédaction. Après chacune de ces étapes, un prix sera remis par tirage au sort à l’un des groupes participants, pour un total de trois prix d’étape, c'est-à-dire 3 ensembles de livres d’auteurs canadiens d’une valeur de 250 $ chacun.

Deux grands prix seront également attribués lors du dévoilement des histoires collectives à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie, le 20 mars 2013. Les deux groupes gagnants auront l’opportunité unique de recevoir un auteur pour une conférence ou un atelier conçus spécifiquement pour eux !

Visitez le site de l’ACELF (www.acelf.ca/snf/histoires-collectives) pour connaître les détails du concours et y participer.

L’ACELF tient à remercier ses partenaires dans le cadre de ce concours : les Rendez-vous de la Francophonie, Radio-Canada, le Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes du gouvernement du Québec, la Fondation Dialogue, le Réseau pour le développement de l'alphabétisme et des compétences, le Regroupement des éditeurs canadiens-français, les Éditions de la courte échelle et l’ensemble des ministères de l’Éducation des provinces et territoires.

Par la réflexion et l’action de son réseau pancanadien, l'Association canadienne d’éducation de langue française exerce son leadership en éducation pour renforcer la vitalité des communautés francophones.

- 30 -

Source :

Annie Côté
Coordonnatrice de la SNF
Tél.: 418 681-4661