Salle de presse

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Actifs et fiers 2014 : L’école communautaire Sœur-Saint-Alexandre, au Nouveau-Brunswick, déclarée la plus active et fière du pays !

QUÉBEC, le 21 mars 2014 – L’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF) est heureuse d’annoncer que l’école communautaire Sœur-Saint-Alexandre remporte le trophée Actifs et fiers pour son projet « Pas de nos ancêtres francophones ». Le trophée lui sera remis par madame Fernande Paulin, gouverneure de l’ACELF, région de l’Atlantique, au cours d’une cérémonie de reconnaissance organisée à l’occasion de la tenue de la Semaine provinciale de la fierté française.

Le concours Actifs et fiers a été proposé lors de la Semaine nationale de la francophonie, laquelle se déroule dans le cadre des Rendez-vous de la Francophonie.

Une création artistique plus grande que nature pour faire rayonner la francophonie!
À l’école communautaire Sœur-Saint-Alexandre, les élèves de l’école, leurs familles et plusieurs membres de la communauté ont entrepris la création d’une œuvre artistique magistrale représentant les familles francophones et acadiennes des îles Lamèque et Miscou.

Pour enrichir la concertation, l’école a fait appel à la Société Historique Nicolas-Denys, un organisme communautaire qui donne accès, entre autres, à de la documentation historique et généalogique. Une spécialiste de la généalogie, Madame Odette Haché, est également venue s’adresser aux élèves afin de les guider dans la réalisation de leur propre arbre généalogique, point de départ de l’œuvre.


« Lors de la réalisation de leur arbre généalogique, les élèves ont fait des recherches pour retracer les pas de leurs ancêtres francophones et acadiens, explique le directeur de l’école, Yves McGraw. Ils ont aussi rédigé un journal qu’ils ont ensuite présenté à leurs parents et à la communauté à l’occasion de la célébration pédagogique communautaire. »


Ces recherches et ces rassemblements ont donc constitué les bases de la création : il s’agit d’un immense arbre généalogique de 12 pieds de hauteur dont les feuilles sont représentées par plus de 400 chaussures peintes par les élèves de l’école. Depuis sa création, l’œuvre est mise en valeur de façon permanente dans le carrefour étudiant de l’école. Véritable mouvement collectif, la réalisation de cette œuvre a mobilisé des centaines de personnes de la communauté.

« L’ACELF félicite l’école communautaire Sœur-Saint-Alexandre pour ce projet d’envergure qui a fait appel, non seulement à la participation d’une communauté tout entière, mais également au génie artistique de plus de 400 élèves ayant été appelés à créer une œuvre magistrale! », a déclaré le président de l’ACELF, M. Yves St-Maurice.


En plus de mériter le trophée Actifs et fiers, l’école recevra une plaque honorifique, une bannière et un certificat OR, ainsi qu’une chèque-cadeau d’une valeur de 800 $ pour l’achat de produits culturels francophones à la Librairie acadienne. L’école recevra également un abonnement d’un an au Robert Junior version électronique d’une valeur de 175 $ offert par les Éditions De Marque.


Gagnants régionaux
Le jury du concours, composé de représentantes et de représentants des quatre grandes régions (Atlantique, Québec, Ontario, Ouest et territoires), a également attribué les 3 mentions régionales suivantes :
Québec : École des Pionniers (Saint-Augustin-de-Desmaures)
Ontario : École secondaire catholique Saint-Frère-André (Toronto)
Ouest et territoires : École des Quatre-Vents (Peace River, Alberta)


Ces trois établissements recevront chacun un chèque-cadeau de 400$, en plus d’une plaque honorifique, d’une bannière et d’un certificat OR.

L’ACELF remercie les 22 établissements qui ont soumis leur candidature au concours et invite toutes les écoles francophones à participer de nouveau l’an prochain!


Merci à nos partenaires
La Librairie Acadienne, la Librairie À la page, la Librairie du Centre, les Éditions De Marque et Radio-Canada.


Le concours Actifs et fiers vise à encourager les institutions éducatives à préparer des projets éducatifs et des activités qui aident les élèves à développer leur fierté et leur sentiment d’appartenance à la francophonie et qui, par le fait même, favorisent leur construction identitaire.


Par la réflexion et l’action de son réseau pancanadien, l'Association canadienne d’éducation de langue française exerce son leadership en éducation pour renforcer la vitalité des communautés francophones.


 

- 30 -

Source :
Maude Lafleur
Coordonnatrice
Semaine nationale de la francophonie
418 681-4661
lafleur@acelf.ca / www.acelf.ca