Salle de presse

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Bourses du SAIC pour des stages en francophonie canadienne - Un stage franco-ontarien fructueux pour 2 Québécoises

QUÉBEC, le 20 juin 2016 – Le personnel de l’école Sainte-Marie de Chatham (Ontario) accueille, jusqu’au 24 juin prochain, deux étudiantes québécoises pour un stage crédité. Ces étudiantes comptent parmi les récipiendaires des 15 bourses du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes du Québec (SAIC) pour des stages en francophonie canadienne. Le SAIC a remis un total de 4 500 $ en bourses en 2015-2016 en plus de contribuer au financement du programme.


Amélie Brillant-Caouette et Jessica Cantin sont inscrites au baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement au primaire à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). Leur stage s’inscrit dans le cadre du programme de Stages en enseignement dans les communautés francophones offert par l’ACELF, en partenariat avec le ministère de l’Éducation de l’Ontario, le Conseil scolaire catholique Providence de l’Ontario, le SAIC et l’UQAC.


« Quelle merveilleuse initiative que ce stage de l’ACELF! », déclare Danielle Francis, la directrice de l’école Sainte-Marie. « Jessica et Amélie sont un bel ajout à l'école Sainte-Marie. Elles amènent une perspective différente dans notre milieu où le bilinguisme additif est une base importante à l'acquisition de la langue et la culture. Cette initiative ajoute grandement à notre diversité franco-canadienne! », souligne-t-elle. 


Commentaires des stagiaires sur leur expérience


« J’ai adoré mon expérience à l’école Sainte-Marie, témoigne Jessica Cantin. Les membres du personnel sont passionnés, généreux et disponibles. Mon enseignante associée m’a donné beaucoup de conseils à propos de la pédagogie. Elle utilise elle-même plusieurs stratégies que j’ai aussi apprises à l’université et cherche constamment des sujets qui passionneront les élèves ».


« Cette expérience m’a permis de voir à l’œuvre plusieurs techniques que nous apprenons à l’université et que je n’avais pas eu l’occasion de voir dans mes autres stages, dont l’évaluation et la différenciation pédagogique », souligne Amélie Brillant-Caouette. Amélie a constaté certaines similitudes entre le personnel enseignant du Québec et de l’Ontario. « Les jeunes enseignants de l’école (en Ontario) ont reçu une formation semblable à la nôtre, ajoute-t-elle. Plus personnellement, cette expérience m’a ouvert sur le monde ».


Autres témoignages des stagiaires ou informations sur le programme :


http://www.acelf.ca/stages-enseignement/stagiaires.php


Les Stages en enseignement dans les communautés francophones de l’ACELF reçoivent un appui financier majeur du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes du gouvernement du Québec. Ils sont réalisés en partenariat avec la Division scolaire franco-manitobaine, la Commission scolaire francophone du Yukon, le Conseil scolaire catholique Providence de l’Ontario, le ministère de l’Éducation de l’Ontario, le Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique, l’Université du Québec à Rimouski, l’Université de Sherbrooke, l’Université du Québec à Montréal et l’Université du Québec à Chicoutimi.


Par la réflexion et l’action de son réseau pancanadien, l’Association canadienne d’éducation de langue française exerce son leadership en éducation pour renforcer la vitalité des communautés francophones.

- 30 -

Source :

Annie Côté
Agente de relation publiques
cote@acelf.ca
Tél. : 418 681-4661

Information sur le programme
Caroline Jean
Coordonnatrice des stages
jean@acelf.ca
Tél. : 418 681-4661