Salle de presse

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Élections 2016 - Anne Vinet-Roy, nouvelle présidente de l’ACELF

Québec, le 24 septembre 2016 – Lors de leur assemblée annuelle tenue à Québec, le 24 septembre dernier, les membres de l’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF) ont élu Mme Anne Vinet-Roy à la présidence de l’association pour un premier mandat. Après des applaudissements nourris des membres présents, Anne Vinet-Roy a déclaré : « La confiance que vous m’accordez me permettra de m’investir encore davantage en francophonie canadienne avec l’appui de notre riche réseau de partenaires pancanadiens. L’ACELF continuera d’exercer son leadership en construction identitaire pour le bien des jeunes francophones et des communautés francophones du Canada. »
 
Anne Vinet-Roy siège au conseil d’administration de l’ACELF depuis 2012 et représente l’Ontario au conseil des gouverneurs de l’ACELF depuis 2008. Mme Vinet-Roy occupe le poste de présidente de son unité syndicale locale, l’AEFO Nord-Est catholique (Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens). Résidente de Timmins en Ontario, Anne Vinet-Roy compte 25 années d’expérience en enseignement.



 
Lors de cette assemblée générale, ont également été élues les personnes suivantes : Fernande Paulin de l’Atlantique, Louise Mainville du Québec, Claudine Laporte et Jacques Héroux de l’Ontario ainsi que Sylvie Liechtele et Louis Allain de l’Ouest et des territoires.
 
Au terme de huit années à la présidence de l’ACELF, Yves Saint-Maurice avait signalé au printemps dernier son intention de ne pas se représenter. Originaire du Québec, M. Saint-Maurice a marqué l’ACELF par ces 18 années d’engagement, notamment à titre de membre du conseil d’administration depuis 2002. Il a aussi siégé près de 10 ans au comité d’orientation des Échanges francophones. Sous sa gouverne, l’ACELF est devenue un leader pancanadien en construction identitaire en développant une offre de ressources ciblées. « Je laisse l’association entre des mains compétentes. Mme Vinet-Roy connaît bien les différents dossiers de l’association et sera en mesure d’assurer la continuité de nos actions. Je crois aussi que l’élection d’une femme à la présidence reflète la forte présence des femmes dans toutes les instances de l’ACELF et dans le milieu de l’éducation, bien sûr! », a souligné M. Saint-Maurice.
 
Par la réflexion et l’action de son réseau pancanadien, l’Association canadienne d’éducation de langue française exerce son leadership en éducation pour renforcer la vitalité des communautés francophones.

- 30 -

Source :

Source : Annie Côté, agente de relations publiques
Tél. : 418 681-4661 / cote@acelf.ca