Semaine nationale de la francophonie

Concours Mordicus

 

 

 

L’ACELF est fière de dévoiler les Mordicus de la francophonie été reconnus dans le cadre de la SNF 2015.


Merci à toutes les écoles qui nous ont transmis les noms de leurs récipiendaires pour les faire reconnaître sur le Mur des Mordicus et félicitations aux personnes qui se sont vu décerner un certificat!

 

  • Atlantique

    • École Sainte-Thérèse, Nouveau-Brunswick

      • Mia Martin, élève

        Élève de 5e année, Mia a joué un rôle actif dans plusieurs projets qui ont marqué la langue et la culture à l’école Sainte-Thérèse au fil des années. Elle a participé à la première édition du char allégorique de l’école dans le Défilé du Père Noël du grand Moncton, à la production de deux pièces de théâtre présentées aux élèves l’an dernier, à la présentation d’un numéro dans deux spectacles « À la découverte de nouveaux talents » et à la production d’une vidéo dans le cadre de la Semaine provinciale de la fierté française. Mia a également incarné le personnage de Valentine à l’occasion d’un projet pour la Saint-Valentin. Au nom de toute l’école et de la communauté scolaire de l’école Sainte-Thérèse, c’est avec plaisir que nous remettons ce prix Mordicus – jeune engagé à Mia Martin!
      • Caroline Kenney, enseignante

        Caroline Kenney, en tant que membre du comité de l’Axe de la confiance linguistique et identitaire, a su promouvoir la chanson francophone auprès des élèves de l’école grâce à l’initiative de la chanson « Capsules musicales » présentée à l’interphone tous les matins. Elle contribue également à faire apprécier la chanson francophone lors des danses qu’elle anime dans le cadre de la programmation de la Semaine provinciale de la fierté française. Toujours sur le plan de la langue et de la culture, Mme Kenney a entrepris cette année l’ambitieux projet d’écrire un roman pour les jeunes avec les élèves de sa classe conjointement avec l’auteur acadien Denis Boucher. Elle a reçu une subvention du programme Place aux compétences pour cette initiative. Au nom de toute l’école et de la communauté scolaire de l’école Sainte-Thérèse, c’est avec plaisir que nous remettons ce prix Mordicus – adulte engagé à Mme Caroline Kenney!
      • Tosha Goguen, membre du comité de parents

        Tosha Goguen est membre du comité de parents de l’école depuis sept ans. Elle en a été la présidente pendant trois années. Elle a également siégé au comité parental d’appui à l’école. Au nombre de ses contributions, elle a fait du bénévolat dans les classes et lors des spectacles de Noël, elle a coordonné le projet de la distribution des cadeaux et des photos avec le Père Noël, elle a agi comme photographe lors de différents évènements (Halloween, journée sportive, visite du Père Noël, Tintamarre, etc.) et elle a coordonné la collecte de fonds avec la compagnie Lamontagne, activité majeure de financement du comité de parents. Toujours comme représentante du comité de parents, Mme Goguen a livré plusieurs messages aux membres du personnel de l’école lors des éditions de la Semaine d’appréciation de l’Éducation. Au nom de toute l’école et de la communauté scolaire de l’école Sainte-Thérèse, c’est avec plaisir que nous remettons ce prix Mordicus – bénévole engagé à Mme Tosha Goguen!
    • École Mont-Carmel, Nouveau-Brunswick

      • Eli Bastarache, élève

        Eli fréquente l'école francophone depuis trois ans. Il est un élève modèle qui démontre sa fierté francophone quotidiennement. Il s'exprime toujours en français en utilisant un vocabulaire exemplaire. Il participe activement aux activités de l'école et s'affiche fièrement en français!
      • Carmen Deschênes, enseignante de 1re année

        Carmen Deschênes démontre clairement sa fierté pour notre belle langue et culture. La lecture et l'écriture sont une de ses passions et elle partage cela avec ses élèves. Elle transmet aussi son amour pour la musique française aux élèves en leur donnant la chance d'écouter des chansons de divers artistes francophones et acadiens. Mme Deschênes s'implique au sein des comités culturels de l'école tels que le comité de la Semaine de la fierté française. Croyant dans la pédagogie par projet, Mme Deschênes donne la chance à ses élèves de monter et de faire d'excellents projets interdisciplinaires. Durant les trois dernières années, elle a d’ailleurs participé à trois projets « Génie-Arts ».
  • Québec

    • École Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours

      • Fadi Harbi, élève

        Originaire d’Algérie, Fadi ne lisait pas en français lorsqu'il est arrivé à l’école. À peine quelques mois plus tard, il lit couramment et a d’excellentes notes en dictée. Il parle également très bien en français et participe activement aux discussions de groupe. Par l’entremise de sa personnalité pétillante et de ses efforts constants, Fadi démontre sa fierté francophone.
      • Maria Aoudia, élève

        Élève en classe d’accueil, Maria s'implique dans plusieurs activités dont le conseil étudiant. Elle démontre une grande maîtrise du français oral et aime le parler avec soin. Elle a énormément progressé en lecture : elle lit beaucoup de petits romans en français. Elle écrit des histoires riches en vocabulaire et elle prend plaisir à les partager avec ses amis. Maria est motivée, motivante et respectueuse envers les autres.
    • École Saint-Joseph Pals

      • Lise Miville, réviseure linguistique

        Mme Miville a accepté de participer à la vidéo réalisée par les élèves dans le cadre du Concours Anime ta francophonie. À travers une série de questions construites et posées par les élèves, elle a informé les jeunes sur sa passion du français, sur ce qui l'a amenée à choisir la profession de réviseure, sur les erreurs de français que les gens commettent le plus souvent, sur l’importance de lire et de se relire, etc. Mme Miville a accepté l’invitation sans hésitation et a été d'une grande générosité. Le thème de la vidéo était de faire connaître une personne du milieu qui a un impact positif sur la langue française. Le choix des élèves s’est naturellement arrêté sur Mme Miville, car elle travaille également à l'école comme surveillante d'élèves sur l'heure du dîner.
    • École Vieux-Verger

      Voici des élèves qui se démarquent par la qualité de leur participation et de leur engagement dans l’école :

      • Amina Hassaïne
      • Sarah Hassaïne
      • Liantsoa Andriamihamisoa
      • Guillaume Arvisais
      • Jérémi Fillion
      • Kasha Pelletier
      • Émilie Leroux
      • Alexandra Denise Charron
      • Charlotte Roy
      • Jacob Parisien
      • Marc-Antoine Jourdenais
      • Misora Harada Lavergne
      • Laurence Renaud
      • Nyomi Roy

      Et des élèves qui se sont particulièrement démarqués lors de la Semaine du français :

      • Viviane Hernandez Trottier
      • Zack Gervais
  • Ontario

    • École élémentaire catholique Notre-Dame-de-la-Huronie

      • Isabella Gendron, élève

        Les membres du personnel demandent très rarement à Isabella de parler en français, car elle le fait d’elle-même. De plus, Isabella aide sa petite sœur afin que cette dernière parle en français aussi souvent que possible.
      • Jeffrey Dufresne, enseignant

        Jeffrey organise beaucoup d’activités et d'événements en français pour les étudiants (souper spaghetti, course de fond, équipe sportive, etc.).
      • Danielle Markik, membre du comité de parents

        Mme Markic est toujours présente lorsqu’il y a des activités spéciales : parades de Noël, Carnaval, etc. Elle donne généreusement de son temps et en plus, elle permet à ses enfants d’assister à différentes sorties francophones organisées par des organismes de la région.
      • Aaron Johnson, papa d’élèves

        M. Johnson a deux enfants qui fréquentent l’école. Même si Aaron ne comprend pas le français, il se porte volontaire pour accompagner les élèves lors de sorties scolaires et il aide le comité de parents lors d’activités spéciales.
    • École élémentaire catholique Sainte-Marie

      • Nigel Grant, élève

        Nigel fait de gros efforts pour mettre en pratique le vocabulaire étudié en classe. Il utilise souvent les dictionnaires pour trouver le mot juste et des synonymes. Il s'assure d'utiliser le bon vocabulaire, et ce, dans toutes les matières scolaires. Nigel participe activement aux activités scolaires.
      • Éric Lagacé, enseignant

        M. Lagacé est un enseignant engagé et fier de son identité franco-ontarienne. Il participe activement aux activités scolaires, parascolaires et communautaires. Il encourage, à travers la musique et le chant, les élèves à communiquer en français et organise des activités qui valorisent la culture franco-ontarienne.
      • Amélie Chanda, parent bénévole

        Mme Chanda est une maman active dans l'école. Elle organise plusieurs activités afin que la communauté scolaire vive des moments inoubliables en français. De plus, elle est la présidente du conseil d'école.
      • Anita Santos, parent bénévole

        Mme Santos est une maman qui participe activement dans l'organisation d'activités culturelles pour l'école. Elle joue un grand rôle de leadership dans la promotion de l’école. Elle est aussi membre du comité de parents qui milite pour l’ouverture d’une nouvelle école secondaire francophone.
    • École Notre-Dame

      • Katarina Derixk, élève

        Katarina est une élève qui est très engagée dans les différentes activités culturelles et athlétiques. Elle est membre du conseil des élèves et elle aide à planifier les activités de l’école. De plus, elle fait partie de l’équipe d’improvisation et de la troupe de théâtre. Elle démontre toujours une fierté pour la langue française et la culture franco-ontarienne.
      • Catherine Boiteau-Walker, enseignante

        Mme Boiteau-Walker est toujours beaucoup impliquée dans la vie étudiante. Elle organise les campagnes de financement pour les voyages éducatifs et elle se porte volontaire pour l’organisation et l’élaboration des différentes activités scolaires. Il est évident qu’elle a à cœur l’épanouissement des élèves et elle est engagée à promouvoir la culture franco-ontarienne au sein de la communauté. L’école Notre-Dame remercie cette enseignante exemplaire pour son dévouement.
      • Michelle Matuszak, bénévole

        Mme Matuszak est toujours prête à appuyer les membres du personnel et les élèves de l’école. Elle est une bénévole dédiée au bien-être des élèves et prépare tous les jours les paniers de collations pour les salles de classe. Elle est très appréciée par l’ensemble de l’école et nous sommes très reconnaissants de son engagement.
      • Nancy Bedoya, parent

        Mme Bedoya est un parent très engagé dans toute la communauté. Elle participe activement aux différents événements de la communauté francophone.
    • École Sainte Marguerite-Bourgeoys

      • Evan Earwicker, élève

        Evan mérite un Prix Mordicus pour son engagement au sein de l'école et de la communauté. Entre autres, il est actif en tant que Premier ministre du conseil d'élèves, servant de messe et bénévole dans la communauté.
      • Suzanne Boutin-Oubayan, enseignante

        Mme Boutin-Oubayan est porte-parole de l'école et membre active de nombreux comités au sein de l'établissement et de la paroisse depuis de nombreuses années.
      • Jeannette Beauregard, parent

        Mme Beauregard se démarque par son engagement dans les activités de l'école. Elle fait le lien entre l'école et la communauté en organisant des visites pour les élèves à la résidence de personnes âgées.
      • Rosa Alfonzo, parent

        Mme Alfonzo siège au conseil de parents depuis quelques années. Elle fait du bénévolat régulièrement à l'école et s’engage activement en appuyant les activités de l'école.
    • École Sainte-Madeleine

      • Anthony Daher, élève

        Anthony s'engage beaucoup avec la radio scolaire et n'hésite pas à parler en français avec les adultes et ses amis.
      • Maureen Devine, enseignante

        Mme Devine encourage toujours les élèves à bien parler français en trouvant une variété d'activités pour augmenter le vocabulaire des élèves.
      • Michelle Vachon, membre du conseil des parents

        Mme Vachon est toujours prête à organiser et à aider lors de différentes activités francophones à l'école.
      • Melony Duranovich-Vachon, maman d’une élève

        Mme Duranovich-Vachon s’efforce de toujours parler en français lorsqu'elle vient à l'école, elle est constamment à la recherche du mot juste.
    • École secondaire catholique Sainte-Famille

      • Linas Kairys, élève

        Linas a été élu comme président de l’Association des élèves du secondaire du district (AESD). Il est un élève modèle qui vit sa francophonie dans toute activité à l’école. Il représente très bien son école et sa francophonie.
      • Jocelyne Bissonnette, enseignante

        Mme Bissonnette est la personne liaison en animation culturelle à l’école Sainte-Famille. Elle est très engagée dans la vis parascolaire des élèves avec le programme du « Club musique » pour les jeunes qui veulent exprimer leur talent artistique, en français.
      • Vida Kairys, parent d’élèves

        Mme Kairys est souvent présente lors des activités systémiques de conseil. Elle offre son temps pour le transport des élèves et la préparation des activités.
      • Pry Gnana, parent d’un élève

        M. Gnana aide et appuie l’équipe de badminton francophone. Possédant une compagnie dans le domaine, il a fait plusieurs dons d’équipement aux jeunes de l’équipe.
    • École élémentaire catholique René-Lamoureux

      • Anouchka Ntsoumou, élève

        Élève de 6e année, Anouchka participe avec intérêt à diverses activités qui se déroulent en français à l’école et dans sa communauté. Elle est fière d’afficher ses couleurs francophones et elle encourage ses pairs à s’exprimer en français en tout temps à l’école.
      • François Crépeau, enseignant

        M. Crépeau démontre sa fierté francophone en s’engageant dans une multitude d’activités permettant d’enrichir la langue française chez les élèves de l’école et les adultes de la communauté. Il tient à ce que chaque personne puisse vivre des expériences francophones riches. Pour ce faire, M. Crépeau participe à de nombreuses activités parascolaires telles que l’équipe d’improvisation, la chorale de l’école, le club d’art visuel, les brigadiers d’autobus et Francophonie en vie afin d’encourager les élèves à s’afficher en français. Il a offert pendant quelques années un cours de français aux parents anglophones de notre communauté.
      • Chantal Cooke, parent bénévole

        Parent bénévole, Mme Cooke offre de son temps lors des réunions du conseil d’école et des diverses activités tenues pour la communauté. Mme Cooke s’engage entre autres dans les festivals et le concours d’épellation. Elle représente un modèle de fierté francophone en s’exprimant en français avec les jeunes et les adultes de l’école.
      • Koula Makris, parent francophile

        Mme Makris a fait le choix d’inscrire son enfant dans une école de langue française. Mme Makris participe fièrement aux diverses activités de l’école en offrant volontairement de son temps.
    • SNTC

      • Zoé Tilly, élève

        Zoé choisit de s'exprimer en français alors que sa langue première est l'anglais.
      • Roger Rousseau, enseignant

        M. Rousseau propose différents clubs afin d'encourager la langue française à l’oral.
      • Amanda Rupke, parent

        Mme Rupke a choisi de s'exprimer en français alors qu’il ne s’agit pas de sa première langue.
    • École Sainte-Marie

      • Jacob Cousin, élève

        Jacob est un fier représentant francophone en plus d’occuper le poste de ministre de la francophonie de son école.
      • Nathalie Dumas, enseignante

        Mme Dumas s’engage de façon constante, et ce, depuis plusieurs années, dans l'organisation de la Semaine de la francophonie.
      • Cynthia Lindsay, parent bénévole

        Mme Lindsay a accompagné plusieurs équipes de l'école lors de divers tournois sportifs.
      • Irina Barkova, surveillante du dîner

        Mme Barkova fait la surveillance à l’école. Toujours, elle s’efforce d’apprendre de nouveaux mots et perfectionne sans cesse son français.
    • École Frère André

      • Laurent Champagne, élève

        Élève de 5e année, Laurent participe à de nombreux comités tels que le conseil des élèves. Il a été sélectionné par ses pairs au cycle moyen pour sa participation active lors de la Semaine de la francophonie. Il pratique sa langue française avec fierté tout en incluant des expressions pour faire réfléchir ses camarades. Il connaît bien l’histoire francophone ainsi que tout autre fait relié à cette belle culture. Bravo à Laurent pour son dévouement en francophonie!
      • Richard Laurin, enseignant

        M. Laurin est enseignant de 5e année et organise judicieusement le groupe de théâtre « franco-tastic »! Il encourage continuellement ses élèves à enrichir leur langue française tout en leur enseignant des expressions courantes. Avec un enthousiasme débordant, il aide à organiser la Semaine de la francophonie y compris la mise en œuvre du jeu « Jeopardy ». Bravo M. Laurin!
      • Éric Savoie, policier de la ville de Barrie

        Le constable Éric Savoie est présent dans l’école depuis quelque temps. Il est connu des élèves de chaque niveau et représente bien la francophonie. M. Savoie fait la promotion des bons mots avec les élèves surtout en ce qui concerne la justice policière. De plus, il aide à l’organisation du programme de brigadiers et du programme de VIP auprès des élèves de 6e année. Félicitations à M. Savoie!
      • Miranda Cudmore, parent

        Mme Cudmore est mère de trois filles. Elle appuie constamment les activités organisées par l’école et fournit beaucoup d’effort afin de parler en français. Mme Cudmore appuie le mandat francophone de l’école lors de son bénévolat avec l’équipe de course de fond et lors de nombreuses sorties éducatives. Bravo à Mme Cudmore!
    • École élémentaire Catholique Le-Petit-Prince

      • Noah Mossavat, élève

        Noah parle toujours en français et encourage les autres à être fiers de parler cette belle langue. Il participe activement aux activités culturelles qui sont organisées au niveau de l’école.
      • Sylvie Pelletier, enseignante

        Mme Pelletier organise et promeut les activités culturelles qui se déroulent au niveau de l’école. En tant qu’enseignante ALF, elle encourage les élèves à enrichir leur vocabulaire. Elle partage de bonnes ressources francophones avec le personnel.
      • Martine Carpentier-Patterson, parent

        Depuis 2 ans, Mme Carpentier-Patterson donne de son temps pour faire de la lecture auprès des élèves du cycle primaire.
      • Ibrahim Musa, membre de la communauté

        M. Musa a produit des vidéos professionnelles du spectacle de Noël. Il produira une vidéo d’une visite virtuelle de l’école afin d’en faire la promotion sur le site web.
    • École élémentaire catholique Saint-René-Goupil

      • Xavier Ouellette, élève

        Xavier se démarque par son progrès notable au niveau de l’utilisation de la langue française.
      • Kathleen Whelton, enseignante

        Mme Whelton s’engage dans de nombreuses activités telles que la Semaine contre l’intimidation, le comité Agir Ensemble et le club d’improvisation, mais aussi en tant que personne liaison en Animation pastorale.
      • Jennifer Harrison, parent

        Mme Harrison ait partie du conseil d’école et entreprend de nombreuses activités dans l’école comme le comité culturel, le comité des poux et le Dansothon.
      • Jill Bénéteau, parent

        Mme Bénéteau fait beaucoup de bénévolat en salle de classe, notamment en lecture avec les élèves.
    • École Saint-Charles-Garnier

      • Keean Nembhard, élève

        Keean a proposé une méthode alternative et efficace afin de promouvoir la langue française dans l’école.
      • Pierre-Philippe David, enseignant

        M David encourage activement la langue française dans cadre du milieu scolaire; il appuie le curriculum avec des activités en lien avec la promotion de la langue et de la culture francophones.
      • Élaine Legault, directrice générale du COFRD

        Mme Legault assure la direction générale du COFRD. Elle est aussi engagée au niveau du théâtre communautaire de la région de Durham.
    • École élémentaire catholique Ste-Marguerite-Bougeoys

      • William Ipperciel, élève

        William est un élève de 7e année qui s’exprime couramment en français avec ses camarades de classe. Il s’implique beaucoup dans la vie scolaire en faisant les annonces du matin et en participant activement et avec enthousiasme aux activités de l’école. Il est un excellent joueur d’improvisation. William est fier de sa langue, de sa culture et… de ses Canadiens de Montréal!
      • Josée Tolton, enseignante

        Mme Tolton brille par son sourire contagieux et sa joie de vivre. Elle prépare souvent pour ses élèves des activités qui leur permettent de s’épanouir comme jeunes francophones. Mme Tolton est toujours la première à s’impliquer dans l’organisation d’activités scolaires telles que le carnaval, le spectacle de talents et les célébrations. Elle a mis sur pied un groupe de leadership avec des élèves qui aident à organiser des journées thèmes. Son dévouement est grandement apprécié.
      • Catherine Rowntree, parent bénévole

        Mme Rowntree est un parent bénévole qui donne de son temps pour préparer, entre autres, le déjeuner de Noël et la soirée de recrutement. Elle se démarque en parlant toujours en français avec ses enfants, les élèves, les membres du personnel et les autres parents. Elle est fière de sa langue et croit à l’importance de vivre en français à l’extérieur des murs de l’école.
      • Todd Hewiston, parent bénévole

        M. Hewiston est quelqu’un sur qui l’école peut compter pour préparer de très bonnes crêpes lors du déjeuner de Noël et du Mardi Gras! Il s’implique aussi dans la préparation de la collation universelle et dans l’organisation des collectes de fonds pour l’école. Son dévouement est grandement apprécié.
    • École secondaire catholique Saint-Frère-André

      • Mande Tonde, élève

        Mande est une élève exceptionnelle qui s’implique dans de nombreux projets à l’école. Elle est très dynamique, souriante et très responsable. Elle est fière d’être francophone et elle n’hésite pas à partager cette fierté avec ces camarades. Mande s’occupe aussi de la radio scolaire francophone.
      • Dominique Piette, enseignante de français

        Mme Piette est une jeune enseignante franco-ontarienne fière de ses origines. Elle est enseignante de français et elle utilise de nombreux référents francophones en salle de classe. Elle a participé, l’année dernière, au spectacle Écho d’un peuple avec une vingtaine d’élèves. Elle est très dynamique et participe toujours aux activités d’animation culturelle.
      • Tamsir Tamsir, concierge

        Originaire d’Afrique, M. Tamsir est le concierge de l’école. Il aime parler aux jeunes à la fin de la journée. Il a aussi animé des ateliers de danse africaine et de tambours aux élèves de 7e et de 8e années en plus de participer au spectacle multiculturel. Fier de ses origines africaines, M. Tamsir aime partager sa culture avec les élèves.
      • Anne Lorenz, parent bénévole

        Mme Lorenz fait beaucoup d’activités avec les jeunes. Elle organise la journée Mardi gras, le pique-nique de fin d’année, la remise des diplômes, etc. Elle est anglophone, mais parle très bien le français. Elle aide aussi à la décoration de l’école.
    • École Saint-Antoine

      • Victor Pietrangelo, élève

        Victor montre toujours sa fierté francophone dans son école. Il participe activement aux activités de l'école ainsi qu'aux journées thématiques. Victor encourage toujours ses amis et ses pairs à s'exprimer en français. Il participe aux sports de l'école et fait partie de l'équipe d'improvisation, qui a été décorée de la médaille d'or lors du dernier tournoi. Victor a un grand impact sur ses collègues par son énergie et son originalité. Félicitations Victor!
      • Marie-Ève Latendresse, monitrice de langue

        Marie-Ève a la culture francophone à cœur! Elle va chercher l’intérêt des enfants avec son engagement à faire vivre son identité à l’aide de jeux. Elle est toujours souriante et encourageante. Elle motive les enfants de 3 à 12 ans à rire, à parler et à jouer en français avec entrain et avec beaucoup de plaisir! Chapeau Marie-Ève!
      • Vic Pépin, membre de la communauté et membre actif du Club Richelieu du Niagara

        M. Pépin transmet avec fierté sa passion pour la culture francophone aux enfants de l’école. Il a été membre du conseil fondateur de la garderie Les p’titgroux et y a siégé pendant plusieurs années. Avec enthousiasme, il partage son temps et sa « dent sucrée » en préparant sa fameuse tire sur la neige... Une tradition bien appréciée!
    • École Marguerite-Bourgeois

      • Thomas Larivière, élève

        Thomas parle toujours français et il en est fier. C’est un élève de 5e année qui s’implique dans plusieurs activités comme l’improvisation avec un grand intérêt. Il partage continuellement ses connaissances avec passion en faisant notamment des liens avec les émissions de télévision qu’il regarde en français comme Découverte.
      • Christine Lehouillier, enseignante

        Responsable de l’improvisation et de la Semaine de la francophonie, Mme Lehouillier s’implique à 100% dans tout ce qu’elle entreprend en démontrant sa fierté francophone et en la faisant vivre aux élèves de différentes façons.
      • Michel Cormier, parent

        M. Cormier est toujours là pour aider! Cinéma franco, projet de salle de classe, technique PPT, carnaval, musique, bibliothèque, festival du livre, etc.
      • Chantal Labelle, parent

        Mme Labelle est toujours présente quand on le lui demande! Discrète et impliquée, elle parle toujours en français lors des activités.
    • École secondaire Jean-Vanier

      • Diya Fattha, élève

        Diya a été nominée pour sa détermination envers la francophonie. Elle a commencé au début de l’année scolaire, après le premier camp de leadership, à s’impliquer au niveau du français. Elle ne pouvait pas croire qu’elle était en 12e année et qu’elle avait manqué toutes ces opportunités. « Madame, je vais changer les élèves! » Tels ont été ses mots. Elle a formé un comité pour l’esprit d’équipe dans l’école et a encouragé les autres élèves à parler français. Elle a créé des affiches avec des slogans et des chansons pour engager les élèves. Son esprit rayonne dans l’école. Elle a une énergie et un dynamisme incroyables! Elle travaille fort pour que les élèves suivent son énergie. Même la nuit, elle rêve des mots de ses cris de ralliement. Diya mérite grandement ce Prix Mordicus!
      • Dominique Dumoulin, enseignante

        Mme Dumoulin a eu l’initiative de fonder un comité plus fort que jamais avec les enseignants pour les jeux de l’AESD. Ceci a grandement contribué à bonifié le sentiment d’appartenance des élèves et des enseignants. Mme Dumoulin partage ses idées à chaque réunion pour améliorer les stratégies de victoire de l’équipe enseignante. C’est une femme déterminée à réussir et tenace qui transmet à ses collègues la force de continuer. Mme Dumoulin mérite grandement cette reconnaissance!
      • René Lavoie, président sortant du club Richelieu de Welland et enseignant

        À titre d’enseignant, M. Lavoie prend l’initiative de faire plusieurs projets avec ses élèves pour la communauté, dont les Richelieu, donnant ainsi l’opportunité à l’école d’utiliser les locaux de l’Auberge Richelieu lors des tournois d’improvisation et des retraites spirituelles.
      • Thomas Bachelder-Delaney, écrivain, oenologue et chroniqueur en vins

        M. Bachelder-Delaney est propriétaire de Bachelder Wine à Niagara. Membre actif du conseil des parents avec son épouse Mary, il appuie toujours l’école lors des collectes de fonds. Il a choisi l’école secondaire Jean-Vanier pour l’enseignement de ses enfants afin qu’ils reçoivent une éducation francophone. Les membres du personnel sont fiers de lui attribuer ce certificat de mérite pour ses efforts en français.
    • École Monseigneur-de-Laval

      • Graziella Assaf, élève

        Graziella est nominée pour son implication et sa sincère volonté de transmettre sa culture française. Elle est engagée dans l’école depuis plusieurs années et fait partie des équipes d’improvisation. Elle est solide dans ses convictions auprès des élèves en général et même auprès de ses amies. Elle n’hésite jamais à leur répondre en français même si elles s’adressent à elle en anglais. Dans ses gestes quotidiens, elle s’affiche avec fierté comme francophone et partage volontiers chansons, livres et films francophones.
      • Sylvie Hussain, concierge

        Grâce à sa conviction et à son insistance à afficher la francophonie dans l’école, Mme Hussain est un beau modèle pour les élèves avec qui elle aime discuter et promouvoir la langue française.
      • Sarah Poko, bénévole

        Mme Poko est l’une des bénévoles les plus impliquées dans l’école. Parce qu’elle croit fermement à l'éducation en français dans un milieu minoritaire, elle est très impliquée dans la communauté française et s’engage avec conviction dans les activités de l’école.
      • Denise Oddi, parent

        Mme Oddi est très généreuse de son temps. Même si le français n’est pas sa première langue, elle s'efforce lorsqu’elle est dans l’école, de parler en français à tous les membres du personnel, aux élèves et à ses propres enfants.
    • École Père-René-de-Galinée

      • Shaïma Dridi, élève

        Shaïma est un modèle francophone pour les autres élèves de l’école : entre autres, elle s’est engagée à peindre une fresque pour les 40 jours du carême.
      • Denis Jacques, enseignant de science

        M. Jacques est un enseignant très impliqué pour la francophonie. Il a été à l’origine de la création des royaumes qui ont pour but de créer de l’esprit et de valoriser la langue francophone à l’école. Les élèves le surnomment affectueusement « Capitaine franco ».
      • Nicole Palimaka, présidente du conseil des parents

        Mme Palimaka est très engagée auprès de l’école et joue un rôle important dans la communication entre les parents des élèves et l’école. Elle intervient également lors des galas de l’école et lors des repas avec les parents d’élèves et la communauté.
      • Lise-Claire Knapp, enseignante à l’élémentaire

        Mme Knapp est fortement impliquée dans des projets de rayonnement pour les écoles et la communauté par la mise en place d’un tournoi sportif en collaboration avec l’école Père-René-de-Galinée, comme le tournoi de franco-volley.
    • École Corpus-Christi

      • Mara Sweetenham, élève

        Mara vient d'une famille francophile et a de la difficulté à s'exprimer en français, néanmoins elle s'est présentée aux essais pour l'équipe d'improvisation de l'école. Elle a été choisie pour faire partie de l'équipe… qui a remporté la médaille d'or au tournoi régional!
      • Julie Rivard, enseignant

        Mme Rivard a à cœur la promotion de la langue française. Elle vient en aide à l'équipe d'improvisation de l'école et montre à tous les élèves de belles chansons à répondre qu'ils continuent de chanter dans les corridors.
      • Guylaine Carrier, maman

        Mme Carrier s'implique au sein de l'école depuis son arrivée dans la région. Elle appuie de nombreux élèves en lecture ainsi qu'en communication orale afin de contribuer à leur réussite scolaire.
      • Michael Auger, papa

        M. Auger apprend à parler français afin de pouvoir lire avec ses enfants qui fréquentent l’école de langue française.
    • École Saint-François d’Assise

      • Mylène Erazo DeAmaral, élèvee

        Élève de 5e année, Mylène parle seulement en français à l’école et encourage aussi les autres à utiliser la langue française pour communiquer.
      • Céline Bégin-Agostino, enseignante

        Mme Bégin-Agostino est une enseignante de 7e et de 8e années tenace! Elle demande toujours aux élèves de l’école de communiquer en français.
      • Gennifer Bertrand, parent

        Mme Bertrand s’occupe du club de déjeuner et apporte son aide lors des activités de l’école.
      • Shirley Morin, parent

        Mme Morin est mère de deux élèves de l’école. Elle est anglophone, mais essaie toujours de parler en français aux enseignantes en demandant les termes justes. De plus, elle apporte son aide lors de plusieurs activités de l’école.
    • École Saint-Philippe

      • Jaime Kastelic, élève

        Jaime fait preuve de leadership en aidant les élèves des classes du préscolaire à parler en français lors du dîner, dans l'autobus et à la récréation. Elle participe aussi au conseil des élèves de l’école.
      • Ginette Lavoie-Cantone, personne liaison en animation culturelle, titulaire en éducation artistique

        Mme Lavoie-Cantone participe à l'organisation de nombreuses activités culturelles francophones à l'école et dans la communauté.
      • Mélanie Schrauwers, parent bénévole membre du conseil d'école

        Mme Schrauwers appuie le personnel, la direction et le conseil d'école afin de mettre sur pied des activités culturelles dans la communauté. Elle a également créé un site web à l’intention des parents bénévoles de l’école.
      • Tobiah Molouba, parent bénévole du conseil d'école

        Mme Molouba appuie le conseil d'école en aidant à l’organisation des activités culturelles et des collectes de fonds dans la communauté.
  • Ouest et Territoires

    • École Nouvelle Frontière, Alberta

      • Robin Graham, élève

        Robin est un modèle francophone dans sa classe.
      • Gabrielle Toerper, élève

        Gabrielle s’exprime en français dans l’école et avec ses amis.
      • Gaël Houssian, élève

        Gaël parle en français dans la salle de classe, ce qui fait de lui un modèle auprès des autres élèves.
      • Milla Thibault, élève

        Milla s'exprime toujours en français.
      • Millie Plante, élève

        Millie écoute très bien, c’est pourquoi un Prix Mordicus lui a été décerné cette année.
      • Éva Tremblay, élève

        Tous partagent le même avis : Éva est un modèle francophone auprès des autres élèves de son école.
      • Odellia Ezan, élève

        Odellia parle en français, elle est un modèle.
      • Abby Breuls de Ticken, élève

        Abby parle toujours en français, c’est pourquoi elle mérite un Prix Mordicus.
      • Naomie Bourdon, élève

        Naomie parle très bien en français, elle est une référence!
      • Brielle Paquin, élève

        Parce qu’elle aime sa langue, Brielle est un modèle auprès des autres élèves.
      • Paula Gagnon, enseignante

        Mme Gagnon est un très bon modèle francophone pour toute l'école.
      • Fiona Lowen, élève

        Fiona parle toujours en français à l’école.
    • École Héritage, Alberta

      • Joel Beaudoin, animateur de radio

        Joel Beaudoin est l'animateur d'une émission de radio qui s'intitule le JoJo show. C'est une émission dédiée à la musique et au sport (surtout le hockey) diffusée les mardis et vendredis soirs à 20 h sur les ondes de CKRP-FM, la radio communautaire de Rivière-la-Paix.
    • École des Glaciers, Colombie-Britannique

      • Caroline Grenier, parent et bénévole

        Mme Grenier reconnaît l'importance de « vivre » la langue française et sa culture, surtout dans un contexte minoritaire comme celui de Revelstoke, en Colombie-Britannique. Il y a 5 ans, elle a mené une vigoureuse campagne dans le but d'établir une école francophone dans notre petite ville de 8 000 personnes. Elle a réussi l'exploit et l'école des Glaciers est maintenant dans sa troisième année d'existence grâce à ses efforts! Chaque année, elle organise un repas « cabane à sucre » où se rassemblent les gens de la communauté et les enfants de l'école pour goûter à la culture et à la musique francophone, et bien sûr, au sirop d'érable! De plus, elle coordonne un souper de Noël communautaire pour permettre aux élèves de l'école ainsi qu'aux francophones et aux francophiles de Revelstoke de célébrer le temps des fêtes de façon traditionnelle avec de la musique et des mets typiques. Caroline Grenier est une bénévole exemplaire qui aide à faire vivre le français à l'école des Glaciers et dans la communauté! Merci pour tout ton beau travail Caroline!
    • École Les Aiglons, Colombie-Britannique

      • Georgia Dickson, élève

        L’an dernier, notre école a vécu un grand changement. L’école secondaire de notre ville a commencé à accueillir les élèves à partir de la 7e année au lieu de la 8e. Georgia a pris la décision difficile de ne pas quitter son école élémentaire francophone, comme l’ont fait plusieurs, pour rester aussi longtemps que possible dans son école francophone. Depuis plusieurs années, elle démontre beaucoup de leadership et d’initiative par rapport à sa francophonie. Elle s’implique dans toutes les activités d’école comme le conseil étudiant. Cette année, elle a même pris l’initiative d’organiser une radio-franco dans les classes pour exposer les plus jeunes aux artistes francophones qu’elle a appris à connaître pendant son séjour à l'école francophone. Elle donne beaucoup de son temps pour aider les plus jeunes ou agir comme maître de cérémonie pendant nos spectacles. Malheureusement, parce que l’école les Aiglons va seulement jusqu’à la 7e année, elle n’aura pas le choix de nous quitter. Mais puisque sa francophonie lui tient réellement à cœur, Georgia considère l’idée de déménager de Squamish pour aller vivre avec sa grand-mère à Vancouver afin de poursuivre ses études en français à l’école André-Piolat. Georgia est et a toujours été un excellent modèle accessible pour tous les élèves de son école.
      • Isabelle Vit, élève

        Isabelle Vit est une ancienne élève de l’école. Depuis son départ, elle a passé un an à suivre des cours en français via l’école francophone virtuelle de Colombie-Britannique. Elle trouvait cependant que ce cours n’était pas suffisant pour lui permettre de vivre sa francophonie et a pris la décision, avec sa famille, qu’elle déménagerait à Surrey pour vivre avec ses grands-parents afin qu’elle puisse fréquenter une école secondaire francophone. Lors de ses journées de congé, elle vient souvent faire du bénévolat dans notre école. Elle travaille dans les classes avec les plus jeunes, dîne et jase avec eux et offre son aide précieuse à ses anciennes enseignantes. Elle est une excellente musicienne et une lectrice et écrivaine douée qui maîtrise bien le français. Elle est et a toujours été un excellent modèle pour tous les élèves de son école.
      • Sorsha Henning, élève

        Sorsha Henning est une ancienne élève de l’école. Pendant ses années dans notre école, elle était toujours impliquée dans toutes nos activités, telles que les équipes sportives, le conseil étudiant et elle aimait bien aller travailler pendant son heure de dîner dans les classes des plus jeunes pour les aider. Elle est une excellente athlète de vélo et de biathlon. Elle est et a toujours été un excellent modèle francophone pour tous les élèves de notre école. Depuis son départ, elle persévère et poursuit ses études en français via l'école francophone virtuelle, parce qu’il n’y a malheureusement pas d’école secondaire francophone à Squamish. Elle fait de grands efforts pour continuer de vivre et de travailler en français. Sorsha continue à s’impliquer dans les activités et initiatives du Conseil scolaire francophone. Par exemple, elle s’entraîne à longueur d’année afin de participer à la grande traversée (défi en vélo). Elle aime bien partager avec les élèves de notre école ses expériences vécues grâce à sa francophonie. Elle vient aussi souvent nous visiter à l’école pour faire du gardiennage auprès des familles francophones de l'école pendant les rencontres de l’APE.
      • Xavier Charbonneau, élève

        Xavier a pris la décision difficile de ne pas quitter son école élémentaire francophone, comme l’ont fait plusieurs de ses camarades de classe et de la ville, pour rester aussi longtemps que possible dans son école francophone. Depuis plusieurs années, il démontre beaucoup de leadership en francophonie et dans son école. Il s’implique dans toutes les activités d’école comme le conseil étudiant et cette année, il a organisé un club d’échecs ou il a enseigné le jeu aux plus jeunes. Il est aussi un des animateurs de la radio-franco où il passe son heure du dîner dans les classes des plus jeunes à présenter les artistes francophones qu’il a appris à connaître pendant son séjour à l'école francophone. Xavier est et a toujours été un excellent modèle accessible pour tous les élèves de son école.
      • Sienna Espinzoa, élève

        Comme Xavier et Georgia, Sienna a pris la décision difficile de ne pas quitter son école élémentaire francophone cette année. Pendant les longs trajets en autobus, elle commence souvent à chanter et embarque tout le monde dans un karaoké spontané de chansons en français. Elle donne beaucoup de son temps pour aider les plus jeunes ou agir comme maître de cérémonie pendant les spectacles de l’école. Sienna s’engage dans toutes les activités d’école. Elle est aussi une des animatrices de la radio-franco. Elle est et a toujours été un excellent modèle accessible pour tous les élèves de son école.
      • Catherine Drapeau, directrice de l’école

        La directrice de l’école les Aiglons, Mme Catherine Drapeau, se bat depuis le début de sa carrière pour l'école francophone en milieu minoritaire. Tout son entourage est à même de constater ses nombreux efforts pour créer une école pleine de vie et de culture. Elle est constamment en train de recruter des services et spectacles francophones que pourront vivre les élèves. Depuis les 10 dernières années, l’école les Aiglons grandit à un taux impressionnant en raison de son travail et de sa passion. Depuis les deux dernières années cependant, l’école vit de gros défis... Notamment : trouver de nouveaux locaux à compter de septembre 2015. L'incertitude que vivent les familles de l’école est allégée grâce à la confiance, à la persévérance et à l’efficacité de Mme Drapeau. Personne ne doute qu'elle trouvera une solution qui permettra à l’école de continuer de s'épanouir!
    • École McIsaac School, Manitoba

      • Sylvie Dufour, enseignante et vice-directrice de l’école

        Mme Dufour est l'ambassadrice du français dans la communauté de Flin Flon, au Manitoba, depuis 30 ans. Grâce à elle, plusieurs étudiants ont eu la chance d'apprendre une deuxième langue dans un milieu anglophone. Plusieurs difficultés se sont présentées sur son chemin, mais au nom des étudiants et des enfants, elle n'a jamais baissé les bras. Trente ans plus tard, elle continue de promouvoir la langue française à l’école et dans la communauté.