Semaine nationale de la francophonie

Histoires collectives
Introduction Développement 1 Développement 2 Conclusion et titre

India Desjardins
Québec
Auteure

La Montée Saint-François Sherbrooke, Québec
Secondaire 1

Camille-Vautour
Saint-Antoine, Nouveau-Brunswick
5e année

Collège Sainte-Anne-de-Lachine
Lachine, Québec
Secondaire 1


Argonca, univers caché

J’ouvre un œil, encore sous le choc.

Je n’arrive pas encore à comprendre ce qui s’est passé. Est-ce que j’ai rêvé tout ça? Est-ce vraiment possible?

Je me souviens que quelqu’un m’a déjà raconté l’avoir vécu aussi.

La dernière image que j’ai est celle de ces yeux qui plongent dans les miens. Ce frisson qui parcourt ma peau. Et cette phrase, que je n’oublierai jamais.

« Seul ton cœur peut nous sauver! »

Je descends les escaliers tout en réfléchissant à cette phrase. Un frisson me parcourt en pensant que ce monde est peut-être entre mes mains.

Plus j'y pense, plus j'ai peur.

Toute la journée, cette phrase m'a troublée. Une fois rentrée, j'ai eu peur de retourner me coucher. Le temps arrive, malheureusement, où je ne peux, avec la fatigue, résister à tomber dans un profond sommeil.

Aussitôt endormie, mon rêve s'est poursuivi là où il s’était arrêté. Un petit troll-fantôme me regarde avec ses gros yeux piteux en me suppliant de lui venir en aide. Je ne peux résister à son petit regard triste et j'accepte, mais en réalité, je n'aurais pas dû.

Il s'agit de la plus grosse erreur de ma vie. Je dois choisir entre le camp du Sagittaire ou celui du Cerbère pour ensuite faire la guerre. Je ne sais pas lequel choisir et je ne veux surtout pas faire la guerre.

Je veux partir, mais une force m'en empêche. Je suis prise au piège dans ce monde de fous!

Il n’y a que moi, comme le disait le troll-fantôme, qui peut sauver ce monde. Ainsi, je décide de tenter ma chance du côté des Sagittaires. Après tout, ce n'est qu'un rêve.

Après mon réveil, je demeure allongée sur mon lit en pensant à cette mystérieuse phrase qui me résonne dans la tête. Brusquement, je m'assoupis et je retombe à nouveau dans un profond sommeil.

Tout à coup, j'ouvre les yeux et Alexia, ma meilleure amie, est à mes côtés. Je sursaute en me demandant ce qu'elle fait là. Je regarde autour de nous et je vois une lumière éclairer au loin. Soudain, le petit troll-fantôme apparaît devant nous et Alexia commence à crier à tue-tête. Elle prend ses jambes à son cou mais le troll-fantôme réussit à la calmer en utilisant ses pouvoirs magiques.

Le troll-fantôme m'annonce qu'il est maintenant temps de rejoindre le groupe Sagittaire. Il nous donne un diamant magique qui nous permet de se rendre rapidement sur les lieux. On y retrouve de nombreux hommes avec un postérieur de cheval. Ils sont très heureux de nous accueillir car ils nous attendaient avec impatience.

Le chef de la tribu Sagittaire nous présente au groupe et nous fait une visite guidée autour du camp. Le chef Yvis nous montre notre endroit de repos. Il nous suggère de nous reposer car le combat entre notre groupe et celui du groupe Cerbère aura lieu dans cinq jours.

À notre arrivée dans notre lieu de repos, nous retrouvons nos bagages provenant de notre monde ainsi que des habits de combat. Nous nous couchons sur nos lits faits en bois et en pierre. Nous sommes encore surpris d'être dans cette autre dimension, ce monde mystérieux et magique.

Le repos nous a bien aidées. Le combat contre le groupe Cerbère doit commencer bientôt. Je ne veux pas utiliser la violence, mais j'ai au moins besoin d'avoir un moyen de me défendre. Je m'équipe donc d'une armure magique qui me protège contre toutes les blessures qui pourraient être causées par mes assaillants.

Les conques annonçant le début du combat retentissent quelques heures plus tard. La seule arme que j'ai est une dague, qui devrait être suffisante pour repousser les envahisseurs. Le combat se poursuit pendant quelques heures avant que quelque chose ne l'arrête. Et cette chose, c'est l'objet qui peut me permettre de rentrer dans mon monde, car je semble comprendre je ne suis pas dans un rêve. Ce serait en fait une dimension parallèle.

J'accours donc vers l'objet, un pendentif qui flotte au milieu du champ de bataille. Les participants au combat se sont figés quand le bijou est apparu. Je suis transportée dans mon monde dès qu'il entre en contact avec ma peau.

Ma vie normale recommence. Les tâches, l'école, les devoirs. Il y a des jours où j'aimerais vraiment retourner dans ce monde aussi illogique que fantastique. Au fond de moi, il y a, et il y aura toujours, cette passion pour une aventure nouvelle.

Saurai-je ce qu'il est advenu des Sagittaires? Rêve ou dimension parallèle? Au fait, qu'importe? L'important, n'est-ce pas d'épanouir notre cerveau et non de rester figer sur la réalité?

Un jour, bien plus tard, je trouvai une feuille de papier, soigneusement glissée dans ma boîte aux lettres. C'était un message des Sagittaires qui disait qu'ils avaient gagné la bataille dans cet univers grâce à mon cœur. Cet univers, ils l'ont par la suite nommé Argonca. Cela suffit à me rendre heureuse. Qui sait? Peut-être qu'un jour, j'y retournerai...

 

Imprimer la version PDF >>