Semaine nationale de la francophonie

Histoires collectives
Introduction Développement 1 Développement 2 Conclusion et titre

India Desjardins
Québec
Auteure

École Saint-René-Goupil
Guelph, Ontario
6e année

École élémentaire catholique Ste-Madeleine
Toronto, Ontario
2e et 3e années

École De la Ruche
Saint-Rédempteur, Québec
2e année


Sous le choc

J’ouvre un œil, encore sous le choc.

Je n’arrive pas encore à comprendre ce qui s’est passé. Est-ce que j’ai rêvé tout ça? Est-ce vraiment possible?

Je me souviens que quelqu’un m’a déjà raconté l’avoir vécu aussi.

La dernière image que j’ai est celle de ces yeux qui plongent dans les miens. Ce frisson qui parcourt ma peau. Et cette phrase, que je n’oublierai jamais.

« La prochaine fois, ne viens pas dans ma forêt. »

Comment suis-je arrivé là? Ah oui, je me souviens. C'était une journée pédagogique avec mes amis Hunter et Jacob. Nos parents disaient que c'était mieux que Hunter et Jacob viennent chez moi pendant que nos parents travaillaient.

Nous avons joué à plusieurs jeux à l'intérieur et dehors. Je me suis même coupé! Le soir tombé, nous avons décidé d'aller chasser en forêt pour le souper. Nous avons pris nos outils de chasse, puis nous sommes partis. Nous nous sommes rendus à la forêt.

Nous avons commencé à marcher sept pas, exactement sept. Quand tout à coup, nos outils de chasse ont disparu par magie. C'est alors que la forêt est devenue de plus en plus noire à la seconde. Nous avons entendu des petits crics, cracs et le loup de la forêt hurler HOOOOUUUUU! Il était médiocre celui-là avec son cri! Nous avons quand même eu des frissons.

Hunter a dit qu'il voulait rester parce qu'il voulait voir un loup. Cependant, Jacob et moi avons décidé de retourner chez moi sans Hunter. Soudainement, on a entendu un énorme rugissement, pas celui d'un animal mais d'une autre créature. C'était comme GRRAOUWANYAFOOSHANTAPOTIJOO!!!! Nous avons eu tellement peur.

Nous avons fait un autre pas, puis soudainement nous avons entendu Hunter crier fort. Nous avons couru pour l'aider, cependant il n'était plus là. Il avait disparu.

Nous avons cherché partout pour lui, mais ne l'avons pas trouvé. Tout à coup, nous avons vu un gros loup gris qui nous regardait dans les yeux. Nous avions si peur. Le loup a ouvert sa bouche et a dit :

- C'est moi, Hunter. N'ayez pas peur parce que je suis encore gentil.

- Qu'est ce qui est arrivé?

- Un loup m'a mordu le bras et ensuite je me suis transformé en loup.

- Est-ce que tu vas toujours être un loup?

- Non, si vous m'aidez, je pense que je peux redevenir un humain.

- Mais comment?, demanda Jacob.

- Il faut retrouver le loup, dit Hunter. Il pourra peut être me retransformer en humain.

Nous sommes partis à la recherche du loup avec Hunter. Après quelques instant, nous avons aperçu le loup qui gémissait. Il était couché sur le sol et il semblait avoir très mal. Nous avions très peur. Nous avons longtemps hésité à avancer.

Tout à coup, son corps se transforma. Il devint à moitié humain. Nous avons fait un saut lorsqu'il s'est retourné. Ses yeux menaçants nous regardaient et il se mit à hurler.

En fait, il essayait de nous parler.

Hunter, qui avait hérité de tous les pouvoirs du loup, a traduit ce que le loup disait. Le loup voulait avoir un ami. C'est pour cette raison qu'il avait mordu Hunter. Il savait que l'humain se transformerait en loup, mais il ne se doutait pas qu'il perdrait ses pouvoirs et qu'il allait, lui aussi, se transformer.

Hunter lui a demandé si c'était possible de revenir en arrière. Le loup lui a répondu que si Hunter le mordait, il allait redevenir un loup et Hunter, un humain.

Cependant, le loup avait enfin un ami. Il ne voulait pas le perdre, mais il voulait aussi retrouver ses pouvoirs.
Nous avons promis au loup de devenir ses amis même si nous étions différents. Le loup a finalement accepté de se faire mordre par Hunter. Lors de la morsure, le loup hurla de douleur.

Hunter est redevenu humain et le loup a repris ses pouvoirs. Voilà, je ne me souviens pas de la suite. Lorsque j'ai commencé mon récit, je venais de me réveiller. Avant d'essayer de me rendormir un peu, je vais descendre boire un peu d'eau.

Oh non! C'était vrai?

De ma fenêtre, je vois ses yeux qui me regardent. Il est couché dans la niche à l'arrière de ma maison.

 

 

Imprimer la version PDF >>