Semaine nationale de la francophonie

Histoires collectives - Volet Primaire et secondaire
Introduction Suite et titre

Laurence Aurélie
Québec
Auteure

École du Parc
Québec, Québec
CPP

Quelle journée !

 

INTRODUCTION

 

Sasha attache ses espadrilles. Des souliers tout neufs, jamais portés en dehors du gymnase. La journée s’annonce particulièrement intense alors que le bus scolaire tourne dans l’entrée du camp d’hébertisme. C'est le genre d'activité que déteste Sasha, mais étudier l'ennuierait davantage. Des épreuves physiques en nature, ça passe encore, mais une difficulté s’ajoute : les élèves de sa classe seront mis en équipe avec ceux de l’école anglophone voisine. En plus d'affronter sa peur des hauteurs, Sasha devra parler en anglais à une personne qui rira sans doute de son accent.

 

— Sasha, tu seras avec Charlie.

Malaise supplémentaire : Charlie est à tomber par terre tellement il est beau! Anglais et plein air… avec Charlie? L’humiliation guette Sasha. En tout cas, la nervosité vient de saisir son corps de plein fouet.

Avant de partir, on écoute attentivement les consignes de sécurité. Sasha a du mal à se concentrer. Les battements de son cœur enterrent les instructions du moniteur. De l’autre côté, on transmet les explications au groupe anglophone. Sasha n’a d’yeux que pour Charlie.

Pour anéantir toute chance qu’aurait Sasha de s’en sortir avec dignité, voilà qu’Alex tente un rapprochement avec Charlie. Alex aux iris perçants, cheveux blonds, dents droites et silhouette parfaite. Alex dont tout le monde veut être l’ami. Alex qui aime rabaisser Sasha en public. Alex que Sasha déteste et qui le lui rend bien. Charlie et Alex. Quelle horreur! Impossible de réagir pour le moment, Sasha est trop loin.

Le discours d'information est terminé. Charlie se dégage d’Alex et arrive avec une confiance désarmante. Une mèche glisse sur son front.

— Sasha? On est ensemble.

Son accent est a-do-ra-ble.

— Oui, c’est… oups! Yes, it’s me.

Les genoux de Sasha tremblent. Sa voix est chevrotante. Un sourire niais fend son visage. Les équipes se placent rapidement en rang. Sasha a les yeux soudés sur ses chaussures. Les mots se coincent dans sa gorge et tout geste paraît inapproprié.

Les premiers élèves commencent à grimper dans la structure. Sasha souhaite que cette attente dure toujours! Sur sa liste de choses à faire, on pourrait lire « manger des vers de terre marinés dans la boue » longtemps avant « hébertisme ».

Charlie se penche vers Sasha :

— Do you… hem… Aimes-tu vraiment cette activité, toi?

L'expression faciale de Charlie semble aussi tendue que la sienne.

— Not at all!

Sasha pousse un soupir de soulagement.

Ce sera bientôt à leur tour de s’engager sur la piste suspendue dans les arbres.

Sasha se rassure : avec son harnais, impossible de se casser la figure. Et puis, on lui a souvent répété que le ridicule ne tue pas.

Le sol est si loin sous la passerelle... Ça lui donne le vertige, mais tôt ou tard il faudra bien se lancer.

En cachant ses genoux qui tremblent, Sasha commence son périple. Charlie suit à une distance raisonnable.

Au bout de quelques minutes, Alex, qui a habilement réussi à se faufiler à leur suite, se met à tenter d’impressionner Charlie.

— Look, Charlie, it’s not that difficult! I will try without the hands.
— Attention, Alex! You could… tu peux tomber!

Sasha n’a pas l’intention de prendre de gros risques, mais il faut empêcher de laisser gagner Alex, qui, évidemment, se déplace avec beaucoup plus d’aisance que tout le monde. Heureusement, Charlie fixe la plate-forme au bout du parcours sans arrêt. Alex n’arrive donc pas à capter son regard même en usant de tous les moyens possibles pour y parvenir.

Ce sera un sacré coup de chance si Sasha finit la journée sans se tordre le cou et sans qu’Alex l’humilie définitivement. Il est inutile d’espérer charmer Charlie en plus. Surtout avec ce terrible accent. À son grand bonheur, Sasha a tout de même soutiré un éclat de rire à Charlie.

Tout se passe plutôt bien, finalement. Jusqu’à cet obstacle où il faut marcher sur le fil de fer en prenant appui sur une seule corde placée au niveau des épaules… Sasha sent qu’un sentiment de force et de courage lui a poussé depuis ce « signe » de Charlie. Cette assurance nouvelle l’amène à tenter d’impressionner Charlie à son tour. Sasha décide de franchir l’étape sans se tenir. N’importe quoi pour que Charlie la préfère à Alex.

 

SUITE DE L’HISTOIRE


Sasha prend une grande respiration et se dit qu'elle est capable de traverser sans les mains. Elle commence l'épreuve en sachant que Charlie la regarde avec attention. Elle pose son premier pied sur le fil, puis un deuxième. Miracle! Elle réussit à conserver son équilibre. Au milieu de l'épreuve, Alex, qui était dans la file d'attente pour l'épreuve suivante, lance un cri à Charlie :


- Hey Charlie! Look at me! I'm Jane!


Charlie regarde Alex descendre avec la corde à tarzan. Il semble impressionné. Sasha les voit et se sent jalouse. Pendant ce temps, Sasha tient la corde avec ses mains et avance le plus vite possible. Lorsque Charlie la regarde, elle continue sans se tenir avec ses mains. Sasha finit par réussir. Charlie la félicite et fait l'épreuve en se tenant sur le fil de fer. Il tape dans la main de Sasha.


Elle ne pourrait être plus heureuse! Si seulement elle n'avait pas triché…


À l'épreuve de la corde de tarzan, Charlie passe en premier. Il réussit facilement cette épreuve et attend Sasha de l'autre côté. Celle-ci s'élance dans le vide en tenant fermement la corde. Malheureusement, elle arrive en bas de la toile d'araignée. Elle doit remonter deux mètres pour atteindre la plate-forme. Sasha se sent découragée. Elle commence à grimper, mais la fatigue se fait vite sentir.


Charlie la regarde et lui dit : « Courage Sasha, tu es capable. You are almost there! » Sasha lui répond qu'elle va y arriver. Arrivée en haut, Charlie lui prend la main et l'amène sur la plate-forme. Ils se regardent amoureusement et Charlie l'invite à venir dîner avec elle après les épreuves. Alex sera vraiment jalouse à la fin du parcours.

 

C'est le plus beau jour de la vie de Sasha!!!


Imprimer la version PDF >>