Semaine nationale de la francophonie

Histoires collectives

École primaire Jardin-des-Lacs
Saint-Denis-de-Brompton, Québec
4e année

Lire l'introduction 1 >>

Suite de l'histoire...

Annabelle se demanda quoi faire. C'est alors que, tout en marchant, elle aperçut une autre lettre devant elle. Elle se pencha pour la ramasser et l'ouvrit. Il en sortit un hologramme qui lui dit:«Agent Annabelle, venez vers le Vieux-Port! J'ai une mission pour vous!

Alors, Annabelle s'en alla au Vieux-Port, où le vieux monsieur l'attendait. Il lui dit:«Vous êtes la seule qui peut sauver le monde!» Il lui apprit aussi que Mélissa était une fille méchante qui volait la fontaine de toutes les lettres du monde et de la culture. «Voilà Annabelle, il faut que tu retrouves cette Mélissa pour l'arrêter, car elle détruit notre monde de culture et notre culture du monde!»

Annabelle réfléchit un moment, puis répondit au vieux monsieur:

– Je vais espionner Mélissa, mais il me faudra de l'aide, car elle doit sûrement avoir avec elle des méchants qui l'accompagnent un peu partout dans le monde!

– Oui, dit le vieux monsieur, je suis devenu moderne et j'ai pris des notes et des informations sur mon iPad. Donnons-nous rendez-vous à huit heures, demain matin, au Café du petit Québec, c'est un endroit tranquille, on ne risque rien. Je t’expliquerai comment faire pour la retrouver.

– D'accord, dit Annabelle, tout excitée du défi qui se présente à ses yeux. À demain, Monsieur...

– Monsieur Verdon.

– Très bien, Monsieur Verdon. À demain, huit heures, Café du petit Québec.

Imprimer la version PDF