Semaine nationale de la francophonie

Histoires collectives

École Monseigneur-Jamot
Peterboroug, Ontario
Groupe d'enrichissement
(6e à 8e année)


Lire l'histoire 4.6 >>

Suite de l'histoire...

… le vieux qui flotte au dessus de la fontaine. Autour, tout est immobile, sauf lui et moi. Les sirènes sont muettes, les gens ont la bouche ouverte, mais aucun son n'en sort. C'est comme si un film avait été mis sur pause, sauf pour nous deux.

– Bonjour petit!

J'essaie de parler mais j'en suis incapable. Le vieux me dit alors :

– N'essaie pas de t'exprimer, tu es en train de perdre ta culture. Si tu ne m'écoutes pas, tu vas la perdre pour toujours. Ceci t'aidera à la récupérer : «Je vis où tout est vrai. Je suis tout autour de vous. À part toi, on ne me voit jamais. Tu dois récréer ce qui s'est envolé. Rassemble ta famille et tes amis. Trouve un rythme sur lequel chanter et danser».

En voyant sur mon visage un air confus, le vieux me dit :

– Ferme les yeux et quand tu te réveilleras, tout sera clair.

J'obéis à ses mots et, de nouveau, j'aperçois cette lueur de couleur aveuglante. Je sens une force me soulever. Quand mes pieds retrouvent le sol, j'ouvre les yeux et je suis en face de la fontaine. Les gens m'entourent avec un regard d'incompréhension. Ma mémoire est floue mais en apercevant le «C» – celui que j'avais vu auparavant dans la fontaine – qui commence à briller, je sais exactement ce que je dois faire.

Imprimer la version PDF