Semaine nationale de la francophonie

Histoires collectives

Suite 3.3

École Séraphin-Marion
Ottawa, Ontario
6e année

Lire l'introduction 3 de Daniel Marchildon >>

Suite de l'histoire...

Un an plus tôt... J'ai vécu une aventure inimaginable. Laissez-moi vous raconter...

J'étais en train d'admirer un beau crépuscule lorsque soudainement, un vent frais me poussa et je perdis connaissance. Des heures passèrent et moi, évanoui, poussé par le vent, fis un incroyable voyage.

Je fus réveillé par le bruit de cavaliers. J'avais toujours rêvé de voir de si près... des chevaux... Le vent des cavaliers m'emporta encore plus loin, devant une gigantesque pyramide, et je réalisai que c'était le sphinx, un sac de poubelle devant! J'étais tout minuscule comparé à cette drôle de pyramide. Je faisais une visite, emporté par le vent et vis qu'en cette nuit encre de Chine passait une étoile filante. Je pris le temps de faire un souhait. « Bof, qui sait, ça peut être vrai cette histoire d'étoiles filantes », dis-je.

Tout à coup, j'entendis un drôle de vacarme, on aurait dit le glissement d'un sac de poubelle sur une pyramide. En une fraction de seconde, je fus entouré de milliers de sacs de poubelle égyptiens. Ils me demandèrent qui j'étais. Je répondis et moi, à mon tour, leur posai la question suivante : « Qui êtes-vous? » Ils me répondirent en riant : « Nous sommes les sacs de poubelle qui habitent l'Égypte. Sois le bienvenu parmi nous. » Je fus très heureux de savoir qu'ils m'acceptaient. Je vécus aux environs du sphinx avec eux jusqu'à ce qu'un bon matin, le vent souffla et me ramena chez moi.


Imprimer la version PDF >>