Semaine nationale de la francophonie

Histoires collectives

Centre Communautaire Radisson
Montréal, Québec
Alphabétisation

Lire l'introduction 2 >>

Suite de l'histoire...

Fou de Brack et son compagnon fidèle, Sti Vite, quittent la grotte en possession de l'énorme œuf de dragon. Tout à coup, l'œuf resté dans la grotte craque, l'œuf dans les bras du magicien craque, la terre craque, tout craque! Le fracas de l'œuf dans la grotte provoque un éboulement qui bloque le passage. L'œuf dans leur main leur échappe et tombe dans la lave.

Le magicien saute sur les nuages et déclenche une tempête de neige; la glace tombe du ciel. La lave se change automatiquement en patinoire de glace. Fou et Vite en profitent pour glisser dessus et récupérer l'œuf tombé dans la crevasse. Le bébé dragon dans l'œuf, lui, n'aime pas la glace, alors il réagit férocement en sortant de son œuf et en crachant mille jets de feu.

Mais le dragon, voyant des enfants patiner autour de Fou et Vite, se retient de cracher du feu encore, et dit haut et fort : « Oups, s'cusez. » Il faut dire que nous sommes au pays des enfants, alors à moins d'être dans une grotte, les dragons se retiennent toujours de cracher, sauf quand ils viennent juste de sortir de l'œuf, des fois ils en échappent une petite shot.

Fou dit à Vite : « Vole le manteau de deux enfants, nous nous en servirons pour glisser jusqu'au chalet. Il faut aller rejoindre, comme tu le sais, la famille. » Sti Vite, surpris, répond : « Ah oui, nous avons une famille. » Sti Vite n'est pas vite vite, c'est pour ça qu'on l'appelle comme ça, pour l'encourager à le devenir plus.

Sti vole deux manteaux. Les enfants ainsi volés demandent au dragon de leur allumer un feu pour qu'ils puissent se réchauffer. Tous les enfants viennent patiner autour et Fou se demande ce qu'il fait au pays des enfants, et il se souvient que c'est pour ramener l'œuf magique auprès de la famille, pour faire la potion et retrouver sa jeunesse.

Le petit Sti lance une flèche au dragon, qui tombe automatiquement amoureux de lui et commence à le suivre, ainsi que Fou, comme un chien de poche. Nos trois troubadours traversent la forêt enchantée, où il se passe tout plein de péripéties, pour la simple et bonne raison qu'il y a plein de monstres.

En sortant de la forêt, Fou dit : « OK, gang, il faut que vous participiez un peu, il y a pas juste mes pouvoirs dans la vie. » Sur ces mots, comme dans un beau film de Walt Disney, Sti lance une flèche à Brack, qui devient automatiquement fou amoureux de lui.

Sti est maintenant suivi par deux chiens de poche. Ils arrivent au chalet de la famille, qui dans un seul souffle, s'exclame : « Kessé vous voulez? » C'est une famille du bois qui n'a pas la langue de bois. Sti, ayant oublié pourquoi ils sont là, rétorque : « Ben, on vient vous souhaiter Joyeux Noël ». Et la famille, s'exprimant encore d'un seul souffle, répond : « Ah ben, Vite, t'as pas changé. Entrez! » Sti, Brack et Dragon pénètrent chacun leur tour...

Imprimer la version PDF