Semaine nationale de la francophonie

Histoires collectives

École Bois-Joli-Sacré-Coeur
Ste-Hyacinthe, Québec
2e année

Lire l'histoire 1.19 >>

Suite de l'histoire...

Alors que tous regardent le gâchis des affiches, Michaël retourne rapidement et discrètement à l'auditorium. Il en profite pour couper les fils des micros, des haut-parleurs et de la guitare. Mais comme il ne veut pas que les autres s'en aperçoivent tout de suite, il camoufle ses mauvais coups avec du ruban adhésif noir. Ensuite, il désorganise les cahiers de partitions et des paroles de chansons des autres musiciens. Il laisse ses partitions à lui dans l'ordre. Si quelqu'un lui fait la remarque, il dira qu'il a pris la peine de vérifier et de replacer ses partitions avant de commencer.

Il prend par la suite une bombe de peinture en aérosol et écrit en rouge sur une banderole : «Le spectacle est gâché!» Il roule la banderole et l'installe au plafond derrière les projecteurs. Aussi, il brise un peu la patte du tabouret de la batterie. Si tout se passe comme prévu, Justin tombera pendant le spectacle. Michaël regarde l'ensemble de son œuvre et est satisfait.

Sa grande sœur ne s'occupe plus de lui depuis qu'elle et Vincent sont amoureux. Avant l'arrivée de Vincent, ils faisaient de la musique ensemble, avec Andréa et des amis. Mais depuis que Vincent est devenu le chanteur du groupe, Andréa est devenue complètement « gaga ».

Michaël est jaloux et veut se venger. C'est pourquoi il a mis en place tout ce qu'il faut pour gâcher le spectacle donné en l'honneur de sa sœur. N'ayant pas trouvé Michaël à la bibliothèque, les amis reviennent à l'auditorium car ils ont vu des traces de boue qui correspondent à la grandeur des chaussures de Michaël. Celui-ci est sagement installé, en train de pratiquer ses partitions.

- Que fais-tu?, lui demande Andréa.

- Tu vois bien, je me pratique! J'ai aussi pensé à vous, je vous ai rapporté des livres de la bibliothèque en lien avec vos instruments. Comme ça, nous serons vraiment bons ce soir! Andréa trouve louche de voir son petit frère si attentionné. Ce n'est pas son genre! Ça doit être parce que c'est mon anniversaire, se dit-elle. Alors que tous regardent le gâchis des affiches, Michaël retourne rapidement et discrètement à l'auditorium. Il en profite pour couper les fils des micros, des haut-parleurs et de la guitare. Mais comme il ne veut pas que les autres s'en aperçoivent tout de suite, il camoufle ses mauvais coups avec du ruban adhésif noir. Ensuite, il désorganise les cahiers de partitions et des paroles de chansons des autres musiciens. Il laisse ses partitions à lui dans l'ordre. Si quelqu'un lui fait la remarque, il dira qu'il a pris la peine de vérifier et de replacer ses partitions avant de commencer.

Il prend par la suite une bombe de peinture en aérosol et écrit en rouge sur une banderole : «Le spectacle est gâché!» Il roule la banderole et l'installe au plafond derrière les projecteurs. Aussi, il brise un peu la patte du tabouret de la batterie. Si tout se passe comme prévu, Justin tombera pendant le spectacle. Michaël regarde l'ensemble de son œuvre et est satisfait.

Sa grande sœur ne s'occupe plus de lui depuis qu'elle et Vincent sont amoureux. Avant l'arrivée de Vincent, ils faisaient de la musique ensemble, avec Andréa et des amis. Mais depuis que Vincent est devenu le chanteur du groupe, Andréa est devenue complètement « gaga ».

Michaël est jaloux et veut se venger. C'est pourquoi il a mis en place tout ce qu'il faut pour gâcher le spectacle donné en l'honneur de sa sœur. N'ayant pas trouvé Michaël à la bibliothèque, les amis reviennent à l'auditorium car ils ont vu des traces de boue qui correspondent à la grandeur des chaussures de Michaël. Celui-ci est sagement installé, en train de pratiquer ses partitions.

- Que fais-tu?, lui demande Andréa.

- Tu vois bien, je me pratique! J'ai aussi pensé à vous, je vous ai rapporté des livres de la bibliothèque en lien avec vos instruments. Comme ça, nous serons vraiment bons ce soir! Andréa trouve louche de voir son petit frère si attentionné. Ce n'est pas son genre! Ça doit être parce que c'est mon anniversaire, se dit-elle.

Imprimer la version PDF