Semaine nationale de la francophonie

Histoires collectives

École de l'Anse-au-Sable
Kelowna, Colombie-Britannique
3e année

Lire l'histoire 2.17 >>

Suite de l'histoire...

En réalité, Ragnarök n'était pas morte mais seulement endormie à cause du sort de la pièce d'or. Quand elle se réveille, elle ne voit qu'un dragon. Le dragonnet qui est en face d'elle est vert et bleu avec des points rouges. Mais Ragnarök se souvient qu'elle avait deux œufs. Alors, Ragnarök et son dragonnet partent à la recherche du deuxième œuf. Ils s'en vont donc vers le volcan afin de voir si l'autre bébé dragon est là parmi les autres dragons.

Pendant ce temps, l'œuf qui a été pris par les chasseurs de dragons a éclos. Les deux chasseurs de dragons ne voulaient pas que le dragon s'envole alors ils le mettent dans une cage afin qu'il ne terrorise pas les villageois. Mais les deux chasseurs oublient de barrer la cage avec le cadenas. Très astucieux, le petit dragon arrive à s'échapper et s'enfuit.

Une fois dehors, le petit dragon se met à voler en direction de la forêt. Tout à coup, il entend des cris aigus qui proviennent de loin. Les dragons ont une très bonne ouïe. Il s'arrête pour mieux les entendre et pour savoir d'où ils viennent. Il se dirige donc vers les sons.

Il traverse une immense forêt enchantée où habitent des licornes et des fées. Il est émerveillé par tant de beauté. De l'autre côté de la forêt, il voit un volcan à l'horizon. Il s'y dirige toujours en volant. Près du volcan, il y a plusieurs dragons qui jouent à cracher du feu le plus loin possible. Il voit un dragon le dévisager. Il se rend compte que le dragon qui le regarde lui ressemble comme deux gouttes d'eau. Il a lui aussi un corps vert et bleu avec des taches rouges. Mais les taches sont un peu plus grosses que les siennes. En effet, c’est nul autre que Dragonnet, son frère jumeau. Ragnarök qui a aussi remarqué la ressemblance entre les deux dragons se met à crier : « Oh! Mon beau petit bébé, nous nous sommes enfin retrouvés! »

Imprimer la version PDF