Semaine nationale de la francophonie

Histoires collectives

Carrefour de l'Acadie
Dieppe, Nouveau-Brunswick
8e année

Lire l'histoire 3.24 >>

Suite de l'histoire...

Découragé, Louis commença à lancer des roches et des brindilles vers l'endroit où ses amis avaient disparu. Il entendit un crac lorsqu'une de ces pierres passa à travers la porte invisible. Louis s'approcha de l'entrée invisible et passa sa main au travers. Il sentit que la porte devenait tout d'un coup moins dure et il ne voyait plus sa main.

Soudain, Karl reçu un coup sur la tête, il regarda au-dessus de lui pour voir d'où ce dernier provenait. Ensuite, il remarqua la main de Louis plusieurs mètres au-dessus de lui.

- Tania! Tania! Regarde, il y a une main!

Sans réponse, Tania continua à regarder autour d'elle à la recherche d'une sortie.

- Tania? Peux-tu m'entendre?

En voyant qu'elle ne regardait pas, Karl conclut qu'il n'y avait pas de sonorité. Pour attirer son attention, il ramassa la roche et la lança vers elle. Surprise, elle se retourna. Elle vit alors Karl qui pointait vers le sommet du tunnel. Tania sursauta en voyant une main, elle en déduisit que c'était celle de Louis.

Louis trouva la poignée de porte et réussit à l'ouvrir. Karl et Tania ne voyaient plus la main de Louis. Ces derniers se dirigèrent vers une lumière que Karl vit apparaître à travers les arbres en forme de nuages. Une fois arrivé, Louis ne voyait plus ses amis autour de lui. Il commença à crier les noms de ses amis et il aperçut une sortie d'apparence magique. En raison de la réflexion du soleil, cette porte brillait d'une lueur rose. Elle était ornée de cristaux et de bijoux. Il supposa que ses amis étaient déjà passés par cette porte, alors il s'avança vers elle et l'ouvrit avec soin. Il s'aventura à travers l'endroit mystérieux et la porte se referma en arrière de lui. Pendant ce temps, Karl et Tania étaient revenus au point de départ.

Imprimer la version PDF