Semaine nationale de la francophonie

Histoires collectives

Polyvalente Thomas-Albert
Grand-Sault, Nouveau-Brunswick
11e année

Lire l'histoire 3.2 >>

Suite de l'histoire...

Devant eux, un immense escalier de pierre décoré d'un tapis rouge les accueillait. Ils descendirent et se retrouvèrent face à trois portes assez étranges. La première d'entre elles affichait les mots « Époque médiévale », la seconde « Futurama » et la dernière illustrait des hiéroglyphes illisibles. Tania fut vite charmée par la porte des princesses et des châteaux. Les deux amis choisirent donc de pousser cette porte et au premier toucher, elle s'ouvrit subitement.

En posant le pied de l'autre côté, Tania vit que Louis portait un magnifique costume de chevalier. Elle s'aperçut ensuite qu'elle-même était vêtue d'une ravissante robe de princesse et coiffée de boucles et d'un diadème. Excités, mais sous le choc, ils se regardèrent avec émerveillement. Tout en contemplant le petit village, bordé de maisons, ils virent au loin, très loin, un château grandiose.

Louis, impressionné par tout ce qu'il voyait devant lui, fit un pas derrière et écrasa la queue d'un pauvre chat. Il s'excusa rapidement, mais s'étonna de ce qu'il entendit : «Saperlipopette de grand humain désorienté, regarde où tu mets les pieds!» Tania le regarda stupéfaite et dit :

- Tu parles? Je n'ai jamais vu une chose pareille.

- Bien certainement que je parle, quelle question! Vous n'êtes assurément pas d'ici.

- Non, nous sommes arrivés de cette porte?

Tania eut peine à terminer sa phrase qu'elle vit que la porte était disparue.

- Mais qu'est-ce que ce bout de papier que je vois dans vos mains, Monsieur??

- Louis, je m'appelle Louis et c'est une carte, mais nous ne savons pas à quoi elle sert.

- Puis-je y jeter un coup d'œil?

Lorsqu'il mit la patte sur la carte, il tenta de s'échapper par les buissons, mais Louis remit le pied sur la queue du chat, cette fois, volontairement.

- Aye! Bon, ça va, je vous la rends, mais d'aucune utilité cette carte vous sera!

- Alors pourquoi, toi, tu la veux tant?, demanda Louis.

- Avec cette carte, je pourrai redevenir un grand chevalier! Voyez-vous, un sort m'a été jeté il y a déjà plusieurs années. J'étais le plus brave chevalier de mon village. Mon frère, jaloux de mes prouesses, m'a jeté ce sort épouvantable. Les directions sur cette carte doivent m'apporter au grand livre des sortilèges.

- Si on t'aide, est-ce que tu nous aideras à retourner chez nous?

- Bien sûr, peut-être trouverez-vous également une façon de retourner d'où vous venez.

Ils partirent à l'aventure, parcourant les sentiers qui semblaient se dessiner devant eux. Ils arrivèrent finalement au bas d'une grande colline, celle qui menait tout droit au splendide château qu'ils avaient remarqué à leur arrivée. Ils montèrent jusqu'à ce qu'ils voient un dragon.

Louis et Tania décidèrent de distraire le dragon, pendant que le chat se faufila dans le château pour rapporter le livre. Lorsque le chat trouva enfin le grand livre, il inséra la carte à l'intérieur et du coup, sa mission était accomplie.

- Les jeux vidéo en ligne ont tellement évolué ces dernières années, ils sont si réalistes!, ricana Louis.

Imprimer la version PDF