Stages en enseignement dans les communautés francophones

Marie-Andrée Tourville - Premier article

<< Deuxième article de Marie-Andrée

<< Retour aux journaux des stagiaires

 

 


Emballée et reconnaissante

Bonjour! Je m’appelle Marie-Andrée Tourville. Je suis aux études pour devenir enseignante. Au printemps, au moment où j’entreprendrai le stage en enseignement dans les communautés francophones, j’aurai terminé ma 3e année au baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale, préscolaire et primaire, au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski. J’ai très hâte de devenir enseignante, de rencontrer ma première classe et de tout mettre en œuvre pour aider mes élèves à s’épanouir. En attendant, une merveilleuse aventure m’est offerte à l’école élémentaire catholique Saint-Michel de Leamington. Je me sens emballée et reconnaissante.

Ce stage est une chance unique de découvrir la charmante région de Leamington, d’y rencontrer des francophones, de me familiariser à leur réalité et de découvrir une école évoluant dans un contexte linguistique minoritaire. Ayant étudié à Orléans et Ottawa de la 7e à la 10e année, j’ai de très bons souvenirs des enseignants franco-ontariens qui m’ont formée. Je suis heureuse de renouer avec la partie franco-ontarienne de mon identité et de l’enrichir de nouvelles expériences. Les francophones de Leamington et de tout le sud-ouest de l’Ontario sont certainement solidaires et fervents dans leurs efforts de voir leur culture s’épanouir dans un contexte linguistique minoritaire, c’est pourquoi je vais me joindre à cette cause en offrant ma collaboration à l’équipe-école, ma participation à des projets scolaires et mon aide pour répondre à des besoins que je découvrirai. Je vais être accueillie dans une classe de 1re année. J’ai hâte de rencontrer les jeunes élèves et de participer à leur faire découvrir des richesses de l’univers francophone. Ce sera également très formateur que de découvrir le système d’éducation ontarien et ses particularités francophones.

L’enseignante qui va m’accueillir se nomme Serrah Gossman. Je trouve que cela demande beaucoup de générosité que d’ouvrir la porte de sa classe à une stagiaire pendant de nombreuses semaines. C’est donc avec respect que je veux m’intégrer à ce petit monde qu’elle a créé. Je veux apprendre en observant son style d’enseignement et de gestion de classe, en faisant de nombreux essais pour expérimenter ses façons de faire et découvrir un peu plus, en échangeant avec elle, mon propre style et ma propre identité.

Je vais observer de quelles façons Serrah intervient auprès des élèves en difficultés et met en pratique la différenciation. J’aimerais aussi que mon passage dans sa classe lui soit utile et puisse apporter un soutien aux élèves. Je souhaite que l’on travaille ensemble à chercher des solutions aux difficultés qu’ils auront à traverser. Je veux offrir à chacun d’eux toute mon empathie et ma créativité.

Je veux participer à amener les élèves à connaître un peu plus notre monde et ses merveilles. Lors de ce voyage, je vais moi aussi l’explorer un peu plus. Je vais certainement faire de belles rencontres. J’ai hâte aussi de découvrir les paisibles paysages en bordure du lac Érié, ainsi que l’écosystème précieux et unique de la pointe Pelée.