L’ACELF en direct : de l’inspiration à l’état pur

28 octobre 2020

acelfies

Ressourçant, stimulant, enrichissant… les qualificatifs ne manquaient pas aux 380 personnes qui ont assisté à L’ACELF en direct pour parler de l’événement! Ce rendez-vous virtuel, qui a eu lieu, en direct, le 23 octobre – et qui est accessible pour quelques jours en différé aux personnes déjà inscrites – s’est avéré un franc succès!

La grande famille du réseau de l’ACELF s’est réunie pour échanger, s’inspirer et célébrer! L’événement a permis de faire le plein de nouvelles idées afin d’aider les élèves à vivre une francophonie épanouie, en temps de pandémie. Comment?

L’ACELF en direct a commencé en grand en présentant 7 bons coups, réalisés aux quatre coins du pays, qui ont permis aux élèves et aux tout-petits de vivre leur francophonie en ces temps inédits. Les projets présentés, par exemple des olympiades virtuelles ou une promenade littéraire, ont incontestablement prouvé l’inventivité et la vivacité des francophones du pays!

Puis, les participants ont pu écouter des élèves qui ont à cœur de vivre pleinement leur identité francophone, pour découvrir leur vécu, leurs ressentis et leurs bonnes idées afin de faire briller la francophonie. « Il faut être fiers de parler français et embrasser notre langue », a déclaré Andrew Pennant, élève à l’école secondaire catholique de Pain Court, en Ontario. Ce dernier a par exemple partagé son souhait que les milieux scolaires misent davantage sur la richesse qu’offre la francophonie aux élèves des écoles de langue française du pays.

« Pendant la pandémie, il faut se concentrer sur ce qu’on peut contrôler. Comme quoi? On a le choix de trouver des occasions de parler le français. Ça fait partie de notre identité. Ça fait partie de notre fierté en tant que francophones », a déclaré l’orthophoniste Chantal Mayer-Crittenden, professeure à l’Université Laurentienne, en Ontario, lors de sa conférence. Cette dernière a partagé d’intéressantes connaissances sur les déterminants qui poussent les jeunes à acquérir et à maintenir la langue française en milieux minoritaires : c’est-à-dire les moyens (les capacités cognitives), la motivation, mais aussi les occasions de faire usage de cette langue. Elle a donné plusieurs exemples créatifs pour aider les jeunes à garder leur francophonie vivante dans ce contexte. Des activités et des astuces sont d’ailleurs proposées au personnel enseignant sur son site Web : www.botte-boot.com et son balado : « Parlé en balado ».

En outre, une magnifique chanson de la Division scolaire franco-manitobaine (DSFM), l’hôte de cet événement virtuel, a permis de célébrer haut et fort notre fierté de perdre part à la francophonie. Un moment festif qui nous a fait chaud au cœur!

En plus, nous avons eu droit à deux grandes primeurs! La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (CTF/FCE) a lancé la campagne « Enseigner, ça me parle! » via une vidéo mettant en vedette le groupe humoristique franco-ontarien Improtéine! L’ACELF est fièrement partenaire de cette initiative pour valoriser la profession enseignante et intéresser une nouvelle génération à ce métier si gratifiant! Le prix IDÉLLO 2020 — catégorie Enseignant(e) d’une école de langue française, a aussi été décerné lors de L’ACELF en direct. Il a été remis à l’inspirante Cynthia Thériault, enseignante à l’école Le Marais à Dieppe, au Nouveau-Brunswick! Elle a d’ailleurs partagé son projet original mettant en vedette nul autre que son chien « Lily », afin de motiver ses élèves à persévérer dans leurs efforts dans leurs apprentissages du français.

Soulignons que L’ACELF en direct a été animé par l’animateur Jean Fontaine et l’élève Amélie Tétrault, deux Franco-Manitobains sympathiques et enthousiastes! Nous les remercions pour leur excellent travail!

Il faut aussi le souligner : l’événement n’aurait pas connu une telle effervescence sans la participation active des personnes qui y ont assisté! Gazouillis sur Twitter, partages des bons coups sur la plateforme de l’événement, réponses à des questionnaires en direct, envoi de questions aux invités et prises de photos « acelfies » figurent parmi les actions réalisées pour partager, ensemble.

L’association remercie les partenaires de L’ACELF en direct : le ministère du Patrimoine canadien, la Division scolaire franco-manitobaine, le Secrétariat du Québec aux relations canadiennes, l’Université de Saint-Boniface, le Conseil jeunesse provincial (CJP), la Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF), le ministère de l’Éducation et de la Formation du Manitoba, IDÉLLO par TFO, la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (CTF/FCE) et l’Association des enseignantes et des enseignants francophones du Nouveau-Brunswick (AEFNB).