Salle de presse

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

71e congrès pancanadien en éducation - Les forces vives en éducation francophone échangent à Moncton

Moncton, le 27 septembre 2018 – C’est ce soir que s’ouvre, à l’hôtel Delta Beauséjourde Moncton, le 71congrès de l’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF) sous le thème « Unissons nos forces — Pour notre langue, notre culture, notre diversité ». L’événement est présidé par M. Paul Demers, président du conseil d’éducation du District scolaire francophone Sud. Ce congrès réunit près de 500 intervenantes et intervenants en éducation de langue française provenant de toutes les régions du Canada.
 
De nouvelles collaborations en vue
 « Les activités du congrès permettront de découvrir comment la collaboration et le développement des compétences jouent un rôle important pour le rapport positif à la langue, la diversité culturelle et la culture francophone dans le numérique », a précisé la présidente du comité de la thématique, Fernande Paulin. Mme Paulin est agente pédagogique du District scolaire francophone Sud et membre du conseil d’administration de l’ACELF.
 
La délégation Leadership jeunesse, un essentiel du congrès
La cinquantaine de jeunes de la délégation Leadership jeunesse anime l’activité thématique d’ouverture le vendredi 28 septembre, dès 8 h 30. Les jeunes proposent une activité-discussion afin d’identifier les différentes forces en éducation de langue française et de voir comment elles pourraient être unies davantage. Ces jeunes ont été délégués par leur commission ou conseil scolaire et proviennent de partout au pays. Le congrès est une expérience très riche pour eux. « J’ai vraiment aimé rencontrer d’autres jeunes de partout au Canada et échanger avec eux sur comment ça se passe dans leur région », nous avait dit Ashton de la Commission scolaire francophone de la Colombie-Britannique à la fin du congrès 2017.
 
Hommage à l’engagement en francophonie
Lors de la cérémonie du vendredi 28 septembre, à 18 h, l’ACELF décernera le titre de membre honoraire à trois personnalités pour leur contribution remarquable en éducation francophone : Solange Haché et Rodrigue Landry (Nouveau-Brunswick) et Kenneth Gaudet (Nouvelle-Écosse).
 
L’ACELF remettra aussi le prix Passeur culturel 2018 à Julie Forest (Nouveau-Brunswick). Remis pour une 2e année, ce prix rend hommage à des personnes qui incarnent sa vision en construction identitaire. Les récipiendaires du prix transmettent aux jeunes leur engagement en francophonie par les quatre rôles de passeur culturel (intermédiaire, éveilleur, accompagnateur et modèle) qu’ils incarnent.
 




Le programme détaillé du congrès est disponible sur le site Internet de l’ACELF : acelf.ca/congre 
 
Il est également possible de suivre l’événement sur Twitter et Facebook avec le mot-clic#congrèsacelf.
 
Pour des photos à utiliser avec la diffusion de ce communiqué, c’est ici.

En complément au congrès, la plateforme Francosphère offre des entrevues avec les personnes-ressources du congrès et des articles sur les thématiques du congrès.




L’ACELF remercie les partenaires de son 71e congrès : le ministère du Patrimoine canadien, le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick, le Secrétariat du Québec aux relations canadiennes, le District scolaire francophone Sud, la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick, le District scolaire francophone Nord-Est, le District scolaire francophone du Nord-Ouest, l’Université de Moncton, l’Association des enseignantes et des enseignants francophones du Nouveau-Brunswick, la Fédération de la jeunesse canadienne-française, la Sofad, Copibec, le ministère de l’Éducation et du Développement de la Petite enfance de la Nouvelle-Écosse, le ministère de l'Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture de l’Île-du-Prince-Édouard et le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance de Terre-Neuve et du Labrador.
 
Par la réflexion et l’action de son réseau pancanadien, l’Association canadienne d’éducation de langue française exerce son leadership en éducation pour renforcer la vitalité des communautés francophones.

- 30 -

Source :

Annie Côté, agente de relations publiques pour le congrès, ACELF
418 681-4661 (d’ici le 25 septembre)
418 704-3950 (à partir du 26 septembre)
cote@acelf.ca