Semaine nationale de la francophonie

Histoires collectives

Entrevues

 

Entrevue avec Claude Vézina, enseignant, ainsi que Boris Thibodeau et Margot Blair, élèves

Classe de 5e année à l’école Fernand-Seguin de Montréal
Gagnante de la première étape de rédaction du concours

Ayant reçu l’invitation par la conseillère pédagogique de l’école Fernand-Seguin, Claude Vézina a tout de suite été emballé à l’idée de participer au concours Histoires collectives avec ses élèves de 5e année. « Tous les jeunes voulaient participer! », se souvient-il.

M. Vézina a alors élaboré un processus de création et de rédaction très précis dans lequel les élèves se sont engagés avec enthousiasme. « L’aspect collectif du projet était pour moi très important », explique M. Vézina. Ainsi, l’enseignant a d’abord présélectionné deux introductions pour lesquelles les élèves ont voté. Si vous avez lu l’histoire 2.5, vous savez déjà que l’introduction choisie par la classe a été celle de… Bryan Perro!

En équipes de quatre, les élèves ont donc proposé des suites possibles à l’introduction de Bryan Perro. Les idées ont été écrites au tableau et tous les élèves ont sélectionné, ensemble, les thèmes à privilégier. Quatre équipes de deux élèves se sont ensuite relayées pour rédiger la suite de l’histoire. Le résultat de ce « marathon » d’écriture a été projeté au tableau devant tous les élèves de la classe qui ont ainsi pu « bonifier le texte, raccourcir certains passages, rectifier les incongruités et corriger les fautes », commente M. Vézina.

Tout un processus! Un processus qui a permis aux élèves de donner libre cours à leur imagination et d’apprécier le travail d’écriture. Margot Blair a trouvé cette activité particulièrement amusante : « Je n’avais vraiment pas l’impression de travailler! » Et, comme plusieurs autres élèves de sa classe, Boris Thibodeau avait « beaucoup d’idées dans sa tête ». Tous ont également été enchantés par la découverte des livres gagnés. Margot vous suggère d’ailleurs Drôles de zèbres, de Brigitte Smadja, un livre qu’elle a beaucoup aimé.

L’expérience a été tellement amusante que les élèves de la classe n’ont pas voulu passer à côté de la 2e étape du concours! Ils vous invitent donc à découvrir leur nouvelle suite d’histoire : 3.3.1. Bonne lecture!